LE DUEL

Mar­grethe Ves­ta­ger/Sun­dar Pi­chai

L'Obs - - Le Sommaire -

“GOOGLE PRIVE LES CONSOM­MA­TEURS DE CHOIX” Après un an d’en­quête, la gar­dienne de la Concur­rence ac­cuse Google de vou­loir « pro­té­ger et étendre sa po­si­tion do­mi­nante ». Via son sys­tème d’ex­ploi­ta­tion gra­tuit, An­droid – qui équipe 80% des smart­phones sur la pla­nète –, le géant amé­ri­cain im­po­se­rait aux fa­bri­cants ses ap­pli­ca­tions, no­tam­ment la fonc­tion « re­cherche », prin­ci­pal ca­nal de ses re­ve­nus pu­bli­ci­taires. Un sys­tème qui « prive les consom­ma­teurs de choix et freine l’innovation ».

JUSTICIÈRE DANOISE Membre du Par­ti so­cial-li­bé­ral da­nois et plu­sieurs fois mi­nistre à Co­pen­hague (Edu­ca­tion, Eco­no­mie et In­té­rieur), Mar­grethe est l’étoile mon­tante de la com­mis­sion Jun­ker. In­cor­rup­tible ad­ver­saire des trusts, elle lance des mis­siles contre les mul­ti­na­tio­nales (Google, Gaz­prom, Te­liaSo­ne­ra)… tout en tri­co­tant, en réunion, des élé­phants mul­ti­co­lores ! Cette di­plô­mée d’éco­no­mie, fille de pas­teur et mère de trois ados, qui pos­sède une mai­son de va­cances sur l’île d’Olé­ron, est le mo­dèle de la sé­rie « Bor­gen », qui met en scène le des­tin d’une femme Pre­mier mi­nistre.

AC­CU­SA­TION Contrai­re­ment à son pré­dé­ces­seur, Joa­quín Al­mu­nia, Mar­grethe Ves­ta­ger n’est pas fa­vo­rable aux tran­sac­tions à l’amiable avec ses « cibles ». Le dos­sier An­droid, qui porte sa marque, peut théo­ri­que­ment dé­bou­cher sur une amende maxi­mum de 7,4 mil­liards de dol­lars. Pré­oc­cu­pant pour Google, dé­jà mis en cause par Bruxelles pour le fonc­tion­ne­ment de son mo­teur de re­cherche, sa po­li­tique d’op­ti­mi­sa­tion fis­cale et sa ges­tion des don­nées.

Elle re­proche à Google sa « po­si­tion do­mi­nante » sur le mar­ché des smart­phones.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.