“Je n’ai ja­mais eu honte de mes ori­gines”

Pa­trick Ro­méo*, PDG de Shell France

L'Obs - - Grands Formats -

« Je n’ai ja­mais eu pour am­bi­tion de faire une grande car­rière. Juste de bien faire mon tra­vail. Mon père était ou­vrier et a fi­ni agent de maî­trise. Ma mère a long­temps tra­vaillé à la chaîne, où elle mon­tait des lan­daus. Je ne man­quais de rien, mais je n’avais pas non plus de be­soins. Je n’avais qu’une idée en tête : vivre ma vie et par­tir, car les re­la­tions entre mes pa­rents étaient conflic­tuelles. Je vou­lais juste avoir mon bac et bos­ser. J’ai com­men­cé un IUT. Et je me suis pas­sion­né pour l’élec­tro­nique. Je suis en­tré à l’INP Gre­noble et je suis de­ve­nu in­gé­nieur. Je n’ai ja­mais eu honte de mes ori­gines. J’ai des amis que j’ai ren­con­trés tout au long de ma vie, d’un élec­tri­cien à quelques grands pa­trons. Je suis en­core ca­pable de mon­ter un mur avec un co­pain ma­çon. L’ar­gent est pour moi un fac­teur de li­ber­té. Mon père a pas­sé vingt ans à construire sa mai­son. Moi, je peux payer quel­qu’un pour le faire. Mes be­soins n’ont pas énor­mé­ment chan­gé. Je n’ai ja­mais été in­té­res­sé par les montres ni rien d’autre d’ex­tra­va­gant. Par contre, je peux prendre un train pour al­ler voir un match, et payer plus en trans­port que pour le billet. » (*) Son his­toire a été ra­con­tée dans « Grand Pa­tron, fils d’ou­vrier », de Jules Nau­det, Seuil, 2014.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.