DOUGH PAR JOHN GOLDSCHMIDT

L'Obs - - Critiques - F. F.

LES SOR­TIES Co­mé­die bri­tan­nique, avec Jo­na­than Pryce, Ma­la­chi Kir­by, Da­niel Cal­ta­gi­rone (1h34).

Un film dont on sort avec le sou­rire aux lèvres, en sou­hai­tant que la réa­li­té co­pie cette fan­tai­sie. Soit un vieux bou­lan­ger juif dans l’East End, à Londres, dont le com­merce pé­ri­clite. Soit un ga­min black ori­gi­naire du Dar­four, dea­ler de shit, mu­sul­man, qui cherche un job et qui ne connaît rien à la bou­lange. Au dé­but, ça se passe as­sez mal. Puis, très vite, le pe­tit nou­veau a une idée. Pour­quoi ne pas vendre (sans rien dire) des do­nuts, des le­kech, des hal­lots, bref, des pâ­tis­se­ries par­se­mées de pe­tite herbe du diable? Suc­cès im­mé­diat : la ré­pu­ta­tion de la bou­tique gran­dit à vue d’oeil… et l’ami­tié entre les deux com­pères aus­si. John Goldschmidt, réa­li­sa­teur de té­lé, signe ici une jo­lie co­mé­die, avec dé­mê­lés fa­mi­liaux, qui­pro­quos, et em­bar­ras bien ca­li­brés. C’est drôle, en­joué, sym­pa­thique. On est dans le conte de fées to­tal, mais qui sait? Tan­dis que le PS se tor­ture pour sa­voir s’il faut lé­ga­li­ser le can­na­bis ou pas, peut-être y a-t-il, dans le 9-4, un p’tit gars qui vend les crois­sants du bon­heur ?

Je­rome Hol­der et Jo­na­than Pryce (« Dough »), le vieux bou­lan­ger et le jeune dea­ler.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.