AL­LER SIMPLE Corse du Sud : les yeux dans le bleu

Au nord de Por­to-Vec­chio, la baie de Pi­na­rel­lo avec sa tour gé­noise, son port de poche et ses plages de rêve est un pur concen­tré de l’île de Beau­té

L'Obs - - Le Sommaire - — par DORANE VIGNANDO

Il a beau être en­va­hi l’été par le show­biz et les mé­dias, le sud de la Corse, plus cher que le nord de l’île, plus hé­do­niste aus­si, re­cèle les tré­sors d’un pa­tri­moine unique et d’adresses au charme fou. Bai­gnades dans les eaux bleu la­gon à Sainte-Lu­cie-de-Por­toVec­chio, dans la baie de Pi­na­rel­lo, vi­rée à la voile dans l’anse dis­crète de San­ta-Giu­lia, dé­cou­verte cultu­relle de la chic Por­to-Vec­chio, la côte orien­tale corse se dé­voile lors de belles échap­pées io­dées.

LA PAILLOTE LES PIEDS DANS L’EAU

La Mer, la Poé­sie. Ou l’Amer, la Poé­sie. C’est se­lon. Mais avec un tel nom, cette paillote ins­tal­lée dans la pi­nède de Pi­na­rel­lo ne res­semble à au­cune autre. Elle est d’ailleurs te­nue par un poète, Jean-Fran­çois Agos­ti­ni, organisateur de « voyages en vers » dans les écoles pri­maires de la ré­gion, qui, avec son épouse, re­çoit (de juin à oc­tobre) dans le cadre ul­tra­simple et cha­leu­reux de sa paillote ses nom­breux amis, ci­néastes, plas­ti­ciens, co­mé­diens. Sa­lades fraîches et sand­wichs mai­son au me­nu, mais aus­si livres de poé­sie contem­po­raine à dis­po­si­tion, quand ce n’est pas Jean-Fran­çois Agos­ti­ni lui-même qui fait la lec­ture. Tél. : 06-15-28-79-05.

LA CHAMBRE LES PIEDS DANS LE SABLE

Havre d’élé­gance et de charme, si­tué sur la jo­lie plage du même nom, l’hô­tel Le Pi­na­rel­lo est pos­té comme un na­vire face à la baie et sa tour gé­noise du siècle. Des cou­leurs douces, des ma­tières na­tu­relles, une ado­rable ter­rasse don­nant sur le la­gon et une cui­sine raf­fi­née ser­vie au res­tau­rant Le Rouf, ré­pu­té pour ses lan­goustes et ses spé­cia­li­tés de pois­sons pê­chés le ma­tin même. Après quelques tra­vaux, ce quatre-étoiles pro­pose do­ré­na­vant des suites fa­mi­liales plus vastes et un spa (pro­duits Cinq Mondes) in­ti­miste et douillet. Le plus : sa nou­velle pis­cine à dé­bor­de­ment (pho­to) amé­na­gée sur le toit, avec cours de yo­ga gra­tuit deux fois par se­maine et vue à 360° sur tout le lit­to­ral. Le Pi­na­rel­lo, à par­tir de 185 € la nuit. Tél. : 04-95-71-44-39 et www.le­pi­na­rel­lo.com

LA VI­RÉE À POR­TO VEC­CHIO

Certes, au mois d’août, Por­to-Vec’ et ses plages, par­mi les plus belles de Corse (Pa­lom­bag­gia, Ca­la-Ros­sa, San­ta-Giu­lia), en­va­hies par la foule en spar­tiates, sont car­ré­ment sa­tu­rées. Mais la fo­lie ne dure que quelques se­maines du­rant la haute sai­son. Et en­core, cette char­mante pe­tite ville, blot­tie au­tour de la place de l’église, se ré­vèle di érente se­lon les heures de la jour­née. Tan­tôt es­ti­vale, avec ses bou­tiques de fringues et de sou­ve­nirs, tan­tôt ré­gio­nale, avec son mar­ché du di­manche ma­tin place de l’hô­tel de ville, ou fes­tive au gré de ses ter­rasses où gri­gno­ter des ta­pas et de ses nom­breux bars mu­si­caux (dont le Shan­kâ, ins­tal­lé sur la place de la vieille ville, le spot à la mode). Pour un bol d’air 100% na­ture, reste à al­ler ti­tiller le ma­quis dans l’ar­rière-pays (ré­gion de l’Al­ta Roc­ca), splen­dide, terre de jeu pour de belles ran­don­nées du vil­lage de Ta­glio Ros­so à la ri­vière Ca­vu et ses pis­cines na­tu­relles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.