Bien­ve­nue au Google So­cial Club!

L'Obs - - Grands Formats | En Couverture - D. N.

La ren­contre pour hap­py few s’est te­nue du 22 au 24 mai, au Grove Ho­tel, un éta­blis­se­ment cinq étoiles à 30 ki­lo­mètres de Londres. Nom de l’évé­ne­ment : Zeit­geist (« l’es­prit du temps » en al­le­mand), un concept uti­li­sé par He­gel et par Hei­deg­ger pour ca­rac­té­ri­ser le cli­mat in­tel­lec­tuel et cultu­rel d’une époque. Google, qui connaît notre monde mieux que qui­conque puis­qu’il brasse des mil­liers de mil­liards de don­nées nu­mé­riques, l’a choi­si pour bap­ti­ser ses raouts de très haut ni­veau. Au Zeit­geist Eu­rope, n’étaient conviés qu’une cen­taine d’Eu­ro­péens, dont une di­zaine de Fran­çais, tous triés sur le vo­let. Gros clients, pa­trons de presse, e-com­mer­çants et par­te­naires pri­vi­lé­giés ont as­sis­té à un show de haute vo­lée des­ti­né, se­lon un par­ti­ci­pant, à les convaincre que « Google va sau­ver l’hu­ma­ni­té ». Au pro­gramme, une sé­rie de confé­rences ou dé­bats avec des in­ter­ve­nants de pres­tige. L’an­cien président de la Com­mis­sion eu­ro­péenne, Jo­sé Ma­nuel Bar­ro­so, a échan­gé avec le mi­nistre bri­tan­nique de la Jus­tice, Mi­chael Gove, au su­jet du Brexit. Le ca­pi­tal-ris­queur russe You­ri Mil­ner a ex­po­sé son pro­jet de na­no­fu­sées spa­tiales ; l’ar­chi­tecte Rem Kool­haas a dé­crit la ville du fu­tur ; l’his­to­rien Niall Fer­gu­son s’est in­ter­ro­gé sur l’ave­nir de la ci­vi­li­sa­tion ; l’an­cienne pa­tronne du MI5 bri­tan­nique a par­lé lea­der­ship ; un ex-gé­né­ral is­raé­lien a plan­ché sur la cy­ber­guerre. L’an der­nier, les in­vi­tés avaient eu droit à un brains­tor­ming avec l’as­tro­phy­si­cien Ste­phen Haw­king et à un foo­ting avec Da­vid Beck­ham. Google pro­fite aus­si de ses Zeit­geist pour pro­duire ses propres stars : sa di­rec­trice fi­nan­cière, ve­dette de Wall Street, Ruth Po­rat, ou son cham­pion de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle De­mis Has­sa­bis, dont la so­cié­té, DeepMind, a pro­gram­mé le lo­gi­ciel qui a ré­cem­ment écra­sé le cham­pion mon­dial de go… Ajou­tez à ce me­nu des le­çons de ten­nis avec la cham­pionne Mar­ti­na Na­vrá­ti­lová ou des séances de pein­ture en réa­li­té vir­tuelle avec les der­niers pro­grammes made by Google, et cha­cun re­part fas­ci­né…

Plus sé­lect et plus confi­den­tiel en­core : de­puis quelques an­nées, Lar­ry Page réunit chaque été ses « amis » en­tre­pre­neurs in­ter­na­tio­naux, pour un « Da­vos pri­vé », en Ita­lie. Les mil­liar­daires amé­ri­cains du nu­mé­rique Elon Musk ou Tra­vis Ka­la­nick y cô­toient les hé­ri­tiers Mur­doch ou Agnel­li. « On vient avec nos épouses, et on se re­laxe en dis­cu­tant des grands pro­blèmes du monde », ra­conte un ex-par­ti­ci­pant. Qui a dit que Google n’était pas co­ol ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.