RO­MAN

LORETTE PAR LAU­RENCE NOBÉCOURT

L'Obs - - Critiques - JACQUES NERSON

Gras­set, 112 p., 13 eu­ros. On tourne les pages de cet opus­cule au­to­bio­gra­phique avec une si­dé­ra­tion crois­sante. Au mi­lieu, il ne s’est tou­jours rien pas­sé. Seul évé­ne­ment no­table, Lorette Nobécourt a dé­ci­dé de re­prendre son vrai pré­nom : Lau­rence. Preuve qu’elle a re­noué avec elle-même. Par ailleurs, elle en veut tou­jours à sa ma­man. Pal­pi­tant ! Bien sûr, si les ro­man­ciers ne la­vaient leur linge sale qu’en fa­mille, notre pa­tri­moine lit­té­raire en se­rait ap­pau­vri. Au moins faut-il, par la force du style, élar­gir la por­tée de la confes­sion. Si cet ou­vrage mé­rite un prix, ce se­ra ce­lui du bou­quin le plus nom­bri­liste et au­to­lâtre de l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.