Ca­ry Grant, tra­ve­lo

AL­LEZ COUCHER AILLEURS !, PAR HO­WARD HAWKS. CO­MÉ­DIE AMÉ­RI­CAINE, AVEC CA­RY GRANT, ANN SHERIDAN, MA­RION MARSHALL (1949, 1H45).

L'Obs - - Critiques - F. F.

Faire jouer le rôle d’un tra­ve­lo à Ca­ry Grant (qui a un temps vé­cu avec un autre ac­teur, Ran­dolph Scott), c’est dé­jà gon­flé. Mais, en plus, le ba­la­der dans l’Al­le­magne d’après-guerre en per­ruque, bas de laine, jupe mi­li­taire et sou­liers d’ins­ti­tu­trice, ma­zette, quelle fête ! Je ré­sume : le ca­pi­taine Hen­ri Ro­chard (Ca­ry Grant, au mi­lieu sur la pho­to) tombe amou­reux d’une em­mer­de­resse to­tale (Ann She­ri­dean, à droite sur la pho­to) et se ma­rie. Lui, c’est un mi­li­taire fran­çais. Elle est un fan­tas­sin (une fan­tas­sine ?) amé­ri­cain(e). Quand on la ra­pa­trie aux Etats-Unis, il la suit. Sauf que, d’après le rè­gle­ment, seules les épouses sont ac­cep­tées sur le ba­teau. Consé­quence : notre homme se dé­guise en in­fir­mière mi­li­taire. Nor­mal. La pre­mière moi­tié du film est très drôle. La se­conde est ab­so­lu­ment hi­la­rante. Et j’ajoute : Ca­ry Grant est le maître ab­so­lu du ti­ming. C’est le Léo­nard de Vin­ci du rythme, il est ex­tra­or­di­naire. Pour la pe­tite his­toire : il est tom­bé ma­lade, et le tour­nage a été sus­pen­du trois mois. La cou­ture est in­vi­sible, dans le film. Le titre ori­gi­nal de cette co­mé­die est : « I Was an Alien Spouse of Fe­male Mi­li­ta­ry Per­son­nel en Route to the Uni­ted States un­der Pu­blic Law 271 of the Con­gress ». Ils ont bien fait de chan­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.