Cherche bou­lot déses­pé­ré­ment

LA DE­MANDE D’EM­PLOI, DE MI­CHEL VINAVER. JUS­QU’AU 3 JUILLET, 18H30, STU­DIO-THÉÂTRE DE LA CO­MÉ­DIE-FRAN­ÇAISE, PA­RIS-1ER, RENS. : 01-44-58-15-15.

L'Obs - - Critiques - J. N.

Mi­chel Vinaver a écrit « la De­mande d’em­ploi » en 1971, sous la man­da­ture de Georges Pom­pi­dou. Taux de chô­mage en France : 2,8% se­lon l’In­see. Ce­pen­dant il de­vine que le fléau va se pro­pa­ger. Fage, son hé­ros, n’est pas un col bleu mais un col blanc. Quand la pièce com­mence, le cadre dy­na­mique porte en­core beau. Mais le DRH de l’entreprise où il pos­tule une place le tour­mente de ques­tions em­bar­ras­santes. Au même mo­ment il doit fli­quer sa fille, une ado vite dé­lu­rée. Et pour fi­nir, sa femme, d’or­di­naire e acée, trouve du bou­lot avant lui. Le comble ! « La De­mande d’em­ploi » n’est pas la meilleure pièce de Vinaver, mais elle reste at­ta­chante. Clo­tilde de Bay­ser, An­na Cer­vin­ka et Louis Arene sont très justes. Dom­mage que la di­rec­tion d’ac­teur de Gilles Da­vid nous rende Fage (Alain Len­glet) in­di érent à force d’in­ex­pres­si­vi­té. Par ailleurs, pour­quoi choi­sir un ac­teur trop âgé ? Il est quand même plus pré­oc­cu­pant de res­ter au ta­pis à mi-par­cours qu’à la soixan­taine bien son­née.

Alain Len­glet (à droite) dans « la De­mande d’em­ploi ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.