+1,9 mil­lion

Le solde mi­gra­toire com­pense la chute des nais­sances dans l’UE

L'Obs - - Les Chiffres -

Les éco­no­mistes le savent : l’im­mi­gra­tion a plus d’avan­tages que d’in­con­vé­nients. Pour la vieille Eu­rope, c’est aus­si une ga­ran­tie de croissance dé­mo­gra­phique. En 2015, pour la pre­mière fois, l’UE a en­re­gis­tré plus de dé­cès (5,2 mil­lions) que de nais­sances (5,1 mil­lions). Or, l’ins­tal­la­tion de 1,9 mil­lion de mi­grants sur son ter­ri­toire a per­mis à sa po­pu­la­tion de conti­nuer à croître pour at­teindre 510,1 mil­lions d’ha­bi­tants au 1er jan­vier 2016 contre 508,3 mil­lions au 1er jan­vier 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.