Coup de frein à la mon­dia­li­sa­tion

L'Obs - - Chronique -

Pen­dant des an­nées et des an­nées, des mi­li­tants al­ter­mon­dia­listes, des syn­di­ca­listes, des as­so­cia­tions de ci­toyens se sont épou­mo­nés à pro­tes­ter contre ce qu’ils qua­li­fiaient de mon­dia­li­sa­tion éco­no­mique déshu­ma­ni­sée. C’était l’époque des grandes ma­ni­fes­ta­tions lors des sommets du G7 ou de l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale du Commerce, des contre-sommets de Por­to Alegre ou des za­pa­tistes du sous-com­man­dant Mar­cos. Ils ont été peu en­ten­dus. Au­jourd’hui, un mes­sage plus bru­tal est adres­sé aux te­nants de la li­bé­ra­li­sa­tion à tous crins des échanges, et il est plus dif­fi­cile à igno­rer : ce sont les élec­teurs qui le lancent dans les prin­ci­paux pays in­dus­tria­li­sés, une ré­volte dans les urnes qui pa­raît plus ef­fi­cace que des an­nées de ma­ni­fes­ta­tions de rue.

Tous les ana­lystes s’ac­cordent dé­sor­mais à voir, au moins pour par­tie, dans les votes pour le Brexit au Royaume-Uni, en fa­veur de Do­nald Trump aux pri­maires ré­pu­bli­caines ou pour des par­tis po­pu­listes ou d’ex­trême droite en Eu­rope conti­nen­tale, y com­pris en France, un mes­sage an­ti­mon­dia­li­sa­tion, di­ri­gé contre les élites. Le jour­na­liste amé­ri­cain Ch­ris­to­pher Cald­well ci­tait ré­cem­ment, dans une tri­bune pu­bliée par « le Monde », le livre « The Rise and Fall of Ame­ri­can Growth » (Prin­ce­ton Uni­ver­si­ty Press) de l’éco­no­miste Ro­bert J. Gor­don, abon­dam­ment dé­bat­tu aux Etats-Unis, et ré­su­mait ain­si la si­tua­tion : « Des for­tunes sans pré­cé­dent ont été bâ­ties sur la can­ni­ba­li­sa­tion (au tra­vers des li­cen­cie­ments), la sous-ta­ri­fi­ca­tion (par l’im­mi­gra­tion) et le contour­ne­ment (par le libre-échange) de l’an­cienne éco­no­mie. Mais ce­la res­semble à un jeu à somme nulle. Nous sommes aux tout pre­miers stades d’une in­sur­rec­tion contre ce jeu. Trump est pro­ba­ble­ment la forme la plus bé­nigne qu’une telle in­sur­rec­tion pour­rait prendre. » La même chose pour­rait être écrite à propos des bas­tions du « Leave » dans les ré­gions dé­fa­vo­ri­sées de l’Angleterre, dont le mes­sage en­voie une onde de choc à Londres et, au-de­là, dans le monde en­tier; et en France du vote Front na­tio­nal et des ten­ta­tions du re­pli iden­ti­taire.

Signe que le mes­sage est en­ten­du, la sor­tie re­mar­quée de Ma­nuel Valls, di­manche 26 juin, contre le pro­jet de trai­té de libre-échange trans­at­lan­tique (Taf­ta) entre l’Union eu­ro­péenne et les Etats-Unis. Le Pre­mier mi­nistre a dur­ci le ton contre la né­go­cia­tion de ce texte, qui est entre les mains de la Com­mis­sion eu­ro­péenne : « Do­ré­na­vant, au­cun ac­cord de li­breé­change ne doit être conclu s’il ne res­pecte pas les in­té­rêts de l’UE. L’Eu­rope doit être ferme. La France y veille­ra. Et moi, je vous le dis fran­che­ment : il ne peut pas y avoir de trai­té trans­at­lan­tique. » Au-de­là de la pos­ture, il y a as­su­ré­ment l’ana­lyse se­lon la­quelle ces ac­cords et leurs consé­quences réelles ou fan­tas­mées sur les normes so­ciales, sa­ni­taires, en­vi­ron­ne­men­tales, etc. sont l’un des élé­ments de la ré­volte élec­to­rale en cours.

Le pro­blème est que les par­tis de gou­ver­ne­ment, de droite comme de gauche, ont été as­so­ciés à la vague de libre-échange et de li­bé­ra­li­sa­tion éco­no­mique qui a chan­gé le monde de­puis trente ans, et en paient au­jourd’hui le prix po­li­tique au­près des per­dants de cette mu­ta­tion his­to­rique. L’ir­rup­tion de Do­nald Trump dans le camp ré­pu­bli­cain, out­si­der bien que mil­liar­daire, est le signe de ce désa­veu. Qu’il gagne ou qu’il perde, l’im­pact de ce phé­no­mène de­vrait être un coup de frein à cette phase de la mon­dia­li­sa­tion et une re­mise à plat des règles du jeu éco­no­mique : ceux qui igno­re­ront ce mes­sage le fe­ront à leurs dé­pens, aux Etats-Unis comme en Eu­rope.

Les ana­lystes s’ac­cordent à voir dans les votes pour le Brexit au Royau­meU­ni, en fa­veur de Do­nald Trump aux pri­maires amé­ri­caines ou pour des par­tis po­pu­listes en Eu­rope un mes­sage di­ri­gé contre les élites.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.