CONTEM­PO­RAIN

L'Obs - - Critiques - JACQUES DRILLON

GUILLAUME CONNESSON, “POUR SOR­TIR AU JOUR” MA­THIEU DU­FOUR (FLÛTE), L’ORCH. PHIL. DE BRUXELLES ET STÉ­PHANE DENÈVE

Deutsche Gram­mo­phon Guillaume Connesson (1970-) est un mer­veilleux or­ches­tra­teur. C’est dé­jà ce­la : sa mu­sique sonne, et fait son­ner l’or­chestre : en té­moignent ces pièces sym­pho­niques et concer­tantes. Il ap­par­tient à l’école des « néo-to­naux », dont il est un des membres les plus doués, et qui vou­draient ajou­ter quelques opus à Ri­chard Strauss, Bar­tok ou Pro­ko­fiev. C’est louable; mais on at­tend tou­jours les mer­veilles qui va­li­de­raient leur doc­trine. Tout ce­la est ex­trê­me­ment bien écrit, éner­gique, dan­sant, as­sez jo­li par­fois, mais un peu vain, et donc an­gois­sant. Comme dit Georges Per­ros : « Le vain pur monte à la tête. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.