Le corps mam­mi­fère

LES SÉANCES, PAR FA­BIENNE JA­COB, GAL­LI­MARD, 144 P., 15 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - V. C.-G.

Sur l’au­to­route qui la conduit vers son vil­lage na­tal, Eva s’aban­donne aux sou­ve­nirs loin­tains de son en­fance en Mo­selle avec sa mère, Irène, une

« sainte » qui avait adop­té Liv, une or­phe­line un peu étrange. Au­jourd’hui, grâce à Eva, Liv a ouvert un ca­bi­net où elle gué­rit les femmes qui viennent la consul­ter par de si­byl­lins oracles, et leur mère, dont la mé­moire a va­cillé avec l’âge, a été confiée à la « Mai­son Sé­ré­ni­té ». Lors­qu’elle avait créé « Lamb », un ma­ga­zine de mode en­fan­tine, Eva s’était po­sé la ques­tion de sa­voir de quoi les gens avaient vrai­ment be­soin, et avait consta­té que leur bien le plus pré­cieux était les en­fants, cette éter­ni­té à la por­tée des mor­tels. Même si son jour­nal avait de plus en plus de suc­cès, elle de­meu­rait pour­tant étran­gère à ce be­soin de « se du­pli­quer ». Pour Eva, mettre un en­fant au monde, c’est « mettre un pas dans l’abysse », et Liv, dès qu’elle a ap­pris qu’elle était en­ceinte, l’a ap­pe­lée à la res­cousse pour prendre la bonne dé­ci­sion. Comme elle l’avait fait dans « Corps » et « Mon âge », Fa­bienne Ja­cob ex­celle à son­der l’âme des femmes, confron­tées ici à la mé­ta­mor­phose des re­la­tions fi­liales et au choix de se sou­mettre ou pas aux ins­tincts de ce « corps mam­mi­fère » qui condi­tionne leur vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.