FOR THIS IS MY BO­DY PAR PAULE MU­RET

L'Obs - - Critiques -

Co­mé­die dra­ma­tique suisse, avec Carl Ba­rât, Fan­ny Ar­dant (1h39).

Vingt-quatre heures d’une love sto­ry entre une grou­pie et un ro­cker en tour­née. D’un cô­té, une jeune fille qui vit avec in­ten­si­té cet ins­tant ; de l’autre, un show­man épui­sé pour qui c’est une his­toire comme tant d’autres. Le face-à-face se­rait d’une pu­re­té et d’une noir­ceur an­gois­santes si la réa­li­sa­trice, Paule Mu­ret (« Rien que des men­songes », 1991), n’alour­dis­sait son his­toire avec de constantes ré­fé­rences bi­bliques ! On a bien com­pris que le ro­cker avait un as­pect tan­tôt dia­bo­lique, tan­tôt chris­tique (chute, ré­demp­tion, etc.)… La pré­sence de Carl Ba­rât (avec Au­drey Bas­tien, photo), mu­si­cien an­glais fon­da­teur du groupe de rock The Li­ber­tines, donne un ca­chet d’au­then­ti­ci­té au film : vi­si­ble­ment, le per­son­nage est pui­sé dans la réa­li­té. Ce­rise sur le gâ­teau : l’image, signée Re­na­to Ber­ta, est par­ti­cu­liè­re­ment réus­sie. Sans le ver­nis re­li­gieux, il y au­rait un beau film.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.