Dos­sier spé­cial Le guide des pla­ce­ments 2017

Des aléas po­li­tiques, des in­cer­ti­tudes éco­no­miques, des ten­sions in­ter­na­tio­nales : il n’en faut pas plus pour brouiller les cartes et trans­for­mer la ges­tion de son épargne en nu­mé­ro d’équi­li­briste. Nos conseils pour res­ter ra­tion­nel…

L'Obs - - Sommaire - Dos­sier conçu par AGENCE FO­RUM NEWS, RÉDACTION EN CHEF CA­RO­LINE BRUN, RÉDACTION LÉA SI­MON

Jus­qu’à une pé­riode ré­cente, les épar­gnants par­ve­naient, tant bien que mal, à conci­lier ren­ta­bi­li­té et sé­cu­ri­té. De­puis dé­jà quelques an­nées, c’était de­ve­nu beau­coup plus dur, et, dé­sor­mais, ce­la s’avère qua­si im­pos­sible. La chute des taux d’in­té­rêt or­ches­trée par les banques cen­trales, la crois­sance pous­sive, une in­fla­tion qua­si nulle et l’ex­trême vo­la­ti­li­té des mar­chés fi­nan­ciers ont chan­gé la donne. En cette fin d’an­née 2016, beau­coup d’in­cer­ti­tudes planent tou­jours. Dans les pro­chains mois, plu­sieurs évé­ne­ments éco­no­miques et po­li­tiques pour­raient avoir des ré­per­cus­sions sur les mar­chés fi­nan­ciers et des ef­fets in­duits sur les flux de l’épargne. Du cô­té des banques cen­trales, la Ré­serve fédérale amé­ri­caine (FED) pour­rait dé­ci­der en dé­cembre pro­chain de re­mon­ter ses taux. En 2017, la Banque cen­trale eu­ro­péenne (BCE) pour­rait lui em­boî­ter le pas. Du cô­té de la po­li­tique, après le sus­pense de la pré­si­den­tielle amé­ri­caine, d’autres échéances élec­to­rales se pro­filent, no­tam­ment en Ita­lie, en Al­le­magne et bien sûr en France. Une fois au pou­voir, la nou­velle équipe ne man­que­ra pas de s’in­té­res­ser aux ma­nettes de l’épargne et à la fiscalité des pla­ce­ments… Qu’en se­rat-il l’an pro­chain? Le pré­lè­ve­ment à la source pré­vu pour 2018 se­ra-t-il main­te­nu ou pas? Et qu’ad­vien­dra-t-il de l’im­pôt sur la for­tune?

Face à ce manque de vi­si­bi­li­té, il faut conti­nuer à pla­cer ses éco­no­mies pour es­sayer de les faire fruc­ti­fier. Au­jourd’hui, tous les pro­fes­sion­nels af­firment que pour em­po­cher de co­quettes ré­mu­né­ra­tions, il convient plus que ja­mais de prendre des risques. Tou­te­fois, les Fran­çais, qui sont de gros épar­gnants, avec 4460 mil­liards d’en-cours, y re­chignent. Se­lon les der­niers chiffres de la Banque de France et de la FFSA (Fé­dé­ra­tion fran­çaise des So­cié­tés d’Assurance), ils conti­nuent de plé­bis­ci­ter les pla­ce­ments ga­ran­tis comme l’assurance-vie en eu­ros et le li­vret A mal­gré leur ren­de­ment en berne.

Une chose est sûre, la règle d’or à ob­ser­ver ne change pas : la pa­rade la plus ef­fi­cace en ma­tière de pla­ce­ments consiste à di­ver­si­fier sa mise et à com­bi­ner au­tant que pos­sible les li­qui­di­tés, l’assurance-vie, l’im­mo­bi­lier et la Bourse. Cette pré­cau­tion consti­tue un fi­let de sé­cu­ri­té ef­fi­cace. Grâce à une sub­tile pon­dé­ra­tion, les éven­tuelles contre-per­for­mances de cer­tains pla­ce­ments à haut risque pour­ront être com­pen­sées par d’autres ré­pu­tés plus stables. Au sein d’une même classe d’ac­tifs, il faut aus­si pen­ser à ré­par­tir son ca­pi­tal. En assurance-vie, par­ta­ger les sommes entre le fonds en eu­ros et le fonds en uni­tés de compte est utile. Pour les ac­tions, il convient de di­ver­si­fier son por­te­feuille dans plu­sieurs sec­teurs d’ac­ti­vi­té, dans dif­fé­rentes zones géo­gra­phiques, et de mul­ti­plier les styles de ges­tion. En­fin, pour les épar­gnants qui le peuvent, il ne faut pas hé­si­ter à sor­tir des sen­tiers bat­tus et ou­vrir son pa­tri­moine à des in­ves­tis­se­ments dé­cor­ré­lés des mar­chés fi­nan­ciers. C’est le cas des oeuvres d’art, du vin et de la fo­rêt. En plus d’être des in­ves­tis­se­ments plai­sir, ils peuvent rap­por­ter gros. Ce cock­tail sur me­sure va bien sûr dé­pendre de cri­tères très per­son­nels comme votre ca­pa­ci­té d’épargne, votre âge, votre ho­ri­zon de pla­ce­ment, vos ob­jec­tifs (achat im­mo­bi­lier, ai­der les en­fants, do­per sa re­traite) et de votre goût (ou aver­sion) pour le risque. Dé­cou­vrez nos conseils pour y voir plus clair et faire les bons choix pour 2017.

POUR EM­PO­CHER DE CO­QUETTES RÉ­MU­NÉ­RA­TIONS, IL CONVIENT PLUS QUE JA­MAIS DE PRENDRE DES RISQUES.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.