POUR QUI SE PRENNENT ILS ?

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Alain Jup­pé/Jacques Chirac

Qua­rante ans après le dis­cours de Jacques Chirac à Egle­tons en oc­tobre 1976, acte fon­da­teur du RPR, Alain Jup­pé a ef­fec­tué son pè­le­ri­nage en Cor­rèze, le 5 no­vembre. « C’est un mo­ment par­ti­cu­lier pour moi d’être ici car c’est Jacques Chirac qui a fait ce que je suis », a dé­cla­ré le fa­vo­ri des son­dages.

Ar­naud Mon­te­bourg/De Gaulle

Lors de son dis­cours aux Etats gé­né­raux du Pro­jet France, le 5 no­vembre, le can­di­dat à la pri­maire de la gauche n’avait que le mot « li­bé­ra­tion » à la bouche. Comme l’homme du 18 juin 1940! « La li­bé­ra­tion des Fran­çais, c’est le fait de mu­ter notre sys­tème de dé­ci­sion po­li­tique », avance Mon­te­bourg.

Ma­nuel Valls/Aris­tide Briand

A l’oc­ca­sion de la re­mise des prix de la laï­ci­té, le 2 no­vembre, le Pre­mier mi­nistre a dé­fi­ni sa laï­ci­té comme « un équi­libre exi­geant entre to­lé­rance et fermeté ». Une concep­tion plus proche de celle d’Aris­tide Briand, vrai pro­mo­teur de la loi de 1905, que de celle d’Emile Combes, grand pour­fen­deur de la re­li­gion.

Fran­çois Bay­rou/Ri­chard Gere

« On m’a dit que je res­sem­blais à l’ac­teur de “Pret­ty Wo­man” », a dé­cla­ré Fran­çois Bay­rou sur le ca­na­pé de Ka­rine Le Mar­chand (« Une am­bi­tion in­time », M6). L’ani­ma­trice, bien­veillante, lui a trou­vé « un pe­tit cô­té Ri­chard Gere ». C’est Sar­ko­zy qui va en­core être ja­loux…

Jean-Fran­çois Co­pé/Zor­ro

Le jus­ti­cier mas­qué est le hé­ros fa­vo­ri de l’an­cien pré­sident de l’UMP, qui a dis­po­sé plu­sieurs af­fiches évo­quant le « ca­va­lier qui court vers l’aven­ture au ga­lop » dans son bu­reau. En conclu­sion du deuxième dé­bat de la pri­maire à droite, il a lan­cé : « Une France dé­com­plexée, c’est une France qui re­monte à che­val, comme Zor­ro. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.