Le Drian, pré­sident?

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - SERGE RAF­FY

Et si Jean-Yves Le Drian était le can­di­dat sur­prise du PS, en 2017 ? De­puis plu­sieurs se­maines, des proches du mi­nistre de la Dé­fense le poussent à sor­tir du bois et à ma­ni­fes­ter son in­té­rêt pour la pri­maire so­cia­liste. Leur ar­gu­ment : les Fran­çais sont à la re­cherche d’un homme po­li­tique so­lide, ras­su­rant, « pas trop jeune ». Un Jup­pé de gauche ? Le « men­hir bre­ton » a le pro­fil par­fait. Au­to­ri­té, dis­cré­tion, dé­ter­mi­na­tion. Au dé­part, le fi­dèle d’entre les fi­dèles de Fran­çois Hol­lande a haus­sé les épaules de­vant ses par­ti­sans, pré­tex­tant que l’aven­ture ne l’in­té­res­sait pas. O ciel­le­ment, il s’en tient au­jourd’hui à un sou­tien, de moins en moins bruyant, en fa­veur du pré­sident de la Ré­pu­blique… Dans un scé­na­rio de re­non­ce­ment de Fran­çois Hol­lande, Ma­nuel Valls est son cham­pion. Et si les son­dages le fai­saient ap­pa­raître comme le « sau­veur » d’une gauche en lam­beaux, pro­phé­tise un de ses amis? In­ter­ro­gé sur cette ques­tion qu’il juge en­core sau­gre­nue, Jean-Yves Le Drian ré­pond : se­cret-Dé­fense. « C’est vrai, je suis une tombe et quand on est une tombe, on l’est à vie », a-t-il pré­ci­sé la se­maine der­nière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.