Des fillo­nistes penchent… pour Sar­ko­zy !

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Fran­çois Bay­rou se­rait-il en train de de­ve­nir l’épine dans le pied de Fran­çois Fillon ? De­puis l’attaque de Ni­co­las Sar­ko­zy contre le pa­tron du MoDem, lors du deuxième dé­bat de la droite et du centre, sur BFM TV et i-Té­lé la se­maine der­nière, les par­le­men­taires proches de l’an­cien Pre­mier mi­nistre ont du vague à l’âme. Ils ne cachent plus leur hé­si­ta­tion à sou­te­nir au­to­ma­ti­que­ment Alain Jup­pé au se­cond tour. Des sé­na­teurs comme Ca­mille de Roc­ca Serra (pho­to) laissent pla­ner le doute et me­nacent de re­joindre Ni­co­las Sar­ko­zy le soir du pre­mier tour. Signe avant-cou­reur ? Avant le dé­bat té­lé­vi­sé, l’an­cien pré­sident et son ex-Pre­mier mi­nistre se sont iso­lés quelques mi­nutes, vi­si­ble­ment ré­con­ci­liés, sou­riants et dé­ten­dus. « Pen­dant leurs in­ter­ven­tions, ils n’ont pas lan­cé la moindre flèche l’un contre l’autre, confie un sé­na­teur fillo­niste. Ils ont gou­ver­né en­semble pen­dant cinq ans. Quoi qu’ils disent, ils ont un bi­lan com­mun à dé­fendre. On a même, par­fois, re­trou­vé une forme de com­pli­ci­té entre eux. » Est-ce le signe d’un pacte de non-agres­sion entre les deux hommes ? D’un fu­tur ral­lie­ment sur­prise du dé­pu­té de Paris à l’an­cien lo­ca­taire de l’Ely­sée, le 20 no­vembre au soir? « Ne vous avan­cez pas trop, tem­père le sé­na­teur Pierre Cha­ron, proche de Ni­co­las Sar­ko­zy. Les par­le­men­taires at­ten­dront la fin du pre­mier set pour se dé­ter­mi­ner. Et puis ne rê­vez pas, Sar­ko et Fillon ne sont pas en­core prêts à re­faire du jog­ging en­semble. » En tout cas, l’opé­ra­tion Bay­rou-le-dia­blo­tin-cen­triste, mon­tée par les sar­ko­zystes pour dé­sta­bi­li­ser Alain Jup­pé, n’en est qu’à ses pré­mices.

SERGE RAF­FY

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.