C’ÉTAIT MAR­TINE

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - MAT­THIEU CROIS­SAN­DEAU

Mar­tine Gil­son nous a quit­tés le 31 oc­tobre. Tous ceux qui ont eu la chance de la connaître à France 2, à « Li­bé » ou à « l’Obs » sont au­jourd’hui plon­gés dans la co­lère et le cha­grin. Mar­tine était une des meilleures spé­cia­listes de l’in­for­ma­tion so­ciale. Pen­dant trois dé­cen­nies, elle a dé­cryp­té pour notre jour­nal un monde du tra­vail en plein bou­le­ver­se­ment. Sil­houette frêle à la dent dure pour ses en­ne­mis comme pour elle-même, Mar­tine n’était pas seule­ment une grande pro­fes­sion­nelle. Ce fut aus­si, pour beau­coup à « l’Obs », une amie et un pro­fes­seur. Elle sa­vait prendre de jeunes jour­na­listes sous son aile et leur ap­prendre le mé­tier. Elle les ai­dait à gran­dir comme elle fai­sait pous­ser son jar­din, avec pa­tience et gé­né­ro­si­té. Exi­geante avec elle-même, elle sem­blait re­mettre son titre en jeu chaque fois qu’elle écri­vait un pa­pier. Elle mas­quait alors son an­goisse sous de grands éclats de rire qui ré­son­ne­ront long­temps dans les sou­ve­nirs de tous ceux qui l’ont cô­toyée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.