SES ME­SURES CHOCS

L'Obs - - Grand Formats -

AU­TO­NO­MIE DES ÉTA­BLIS­SE­MENTS DANS LE PRI­MAIRE

Parce qu’il pense que la mère des ba­tailles se joue dans le pri­maire et qu’il veut ai­der plus ceux qui en ont le plus be­soin, il prône une au­to­no­mie pé­da­go­gique (mé­thodes dif­fé­rentes, plus de profs par classes et des pro­fes­sion­nels plus ex­pé­ri­men­tés et mieux payés dans les écoles des quar­tiers les moins fa­vo­ri­sés).

RÉ­FORME DE LA CARTE SCO­LAIRE

Pour as­su­rer une vé­ri­table mixi­té so­ciale, pour que les écoles ac­cueillent des pu­blics vrai­ment di­vers, que les en­fants des quar­tiers aient le droit d’al­ler dans les éta­blis­se­ments des centres-villes, il dé­fend une vraie ré­forme de la carte sco­laire.

DU­RÉE LÉ­GALE DU TRA­VAIL EN FONC­TION DE L’ÂGE

Les jeunes veulent tra­vailler plus et les vieux doivent tra­vailler moins. Telle est la phi­lo­so­phie d’Em­ma­nuel Ma­cron, qui prône donc une du­rée lé­gale heb­do­ma­daire qui fluc­tue avec l’âge.

FIN DES 35 HEURES POUR LES JEUNES

Il le dit sans dé­tour : les jeunes doivent tra­vailler plus de 35 heures par se­maine, ils en ont l’en­vie et la vi­ta­li­té. Ga­gne­ront-ils vrai­ment plus s’ils tra­vaillent plus ? La ques­tion est ou­verte.

RE­TRAITE À LA CARTE

Par­tir à la re­traite « à 60 ans, à 65 ans ou à 67 ans », en fonc­tion des in­di­vi­dus, des mé­tiers exer­cés, des si­tua­tions per­son­nelles, pour Em­ma­nuel Ma­cron, tout doit être pos­sible.

DE NOU­VEAUX DROITS POUR LES CHÔ­MEURS

Si Em­ma­nuel Ma­cron ac­cède au pou­voir, les au­toen­tre­pre­neurs et les tra­vailleurs in­dé­pen­dants au­ront la pos­si­bi­li­té d’être in­dem­ni­sés s’ils se re­trouvent au chô­mage. Par ailleurs, les sa­la­riés au bord du burn-out n’au­ront plus peur de dé­mis­sion­ner de leur em­ploi : ils au­ront eux aus­si droit à des al­lo­ca­tions.

NA­TIO­NA­LI­SA­TION DE L’UNÉDIC

C’est la fin du pa­ri­ta­risme, pour lui les par­te­naires so­ciaux ne sont pas les ga­rants de l’in­té­rêt gé­né­ral. Il veut donc que l’Etat qui paie prenne ses res­pon­sa­bi­li­tés et gère lui-même l’Unédic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.