Les es­pionnes sortent de l’ombre

ES­PIONNES, DOUBLES VIES SOUS HAUTE TEN­SION, PAR DA­LI­LA KERCHOUCHE, FLAM­MA­RION, 300 P., 21 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - VINCENT JAUVERT

Il ne faut pas se fier au titre de cet ou­vrage beau­coup plus im­por­tant qu’il n’y pa­raît. Certes, il y est ques­tion de la vie di cile des femmes qui oc­cupent des postes éle­vés dans les sept ser­vices de ren­sei­gne­ment fran­çais, dont la my­thique DGSE : le ma­chisme in­sup­por­table, la sé­pa­ra­tion d’avec la fa­mille et les amis, la lour­deur d’une tâche de­ve­nue hau­te­ment stra­té­gique en ces temps de ter­ro­risme… Mais le livre de Da­li­la Kerchouche (pho­to), grand re­por­ter à « Ma­dame Fi­ga­ro », est avant tout un do­cu­ment ex­cep­tion­nel sur l’es­pion­nage fran­çais. Ja­mais au­tant d’o ciers en ac­ti­vi­té, des di­zaines, n’avaient té­moi­gné (ano­ny­me­ment) sur leurs fa­çons de tra­vailler, de re­cru­ter et de ma­ni­pu­ler les sources, re­mon­ter des fi­lières, les dé­man­te­ler. Grâce à une in­fi­nie pa­tience et à une in­tel­li­gence hu­maine re­dou­table, Da­li­la Kerchouche par­vient à faire lâ­cher prise à ces femmes for­mées au men­songe et au tra­ves­tis­se­ment. L’une ra­conte le tra­vail quo­ti­dien de la di­rec­tion tech­nique de la DGSE, celle des écoutes, dont elle est le nu­mé­ro deux. Une autre ré­vèle l’exis­tence d’une équipe char­gée de tout sa­voir en per­ma­nence sur les grands lea­ders de ce monde. Une troi­sième, la pre­mière femme of­fi­cier trai­tant de l’his­toire, ra­conte comment elle a fait vo­ler des do­cu­ments dans des mi­nis­tères à l’étran­ger. Un livre re­mar­quable qui, pour la pre­mière fois, montre à voir sans fan­fa­ron­nade le coeur du mé­tier d’es­pion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.