Jun­cker sou­tient le sul­fu­reux Oet­tin­ger

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - DO­MI­NIQUE NO­RA

Stu­pé­fiant ! Alors que s’ex­prime, par­tout sur la pla­nète, un sou­ci ac­cru de trans­pa­rence et d’exem­pla­ri­té po­li­tique, les di­ri­geants de l’UE s’em­bourbent dans ce qui de­vient le « scan­dale Oet­tin­ger ». Pre­mière alerte: en oc­tobre 2016, de­vant un par­terre de com­pa­triotes, l’Al­le­mand Gün­ther Oet­tin­ger (CDU), com­mis­saire eu­ro­péen à l’Eco­no­mie nu­mé­rique, tient des pro­pos ra­cistes, sexistes et ho­mo­phobes. Il qua­li­fie no­tam­ment les Chi­nois de « bri­dés sour­nois », tous « pei­gnés de gauche à droite avec du ci­rage noir » et re­doute que le ma­riage ho­mo­sexuel soit « bien­tôt im­po­sé » en Al­le­magne. Deuxième scan­dale : le com­mis­saire peine à jus­ti­fier pour­quoi il s’est ren­du en mai der­nier à une confé­rence en Hon­grie à bord de l’avion pri­vé du lob­byiste al­le­mand Klaus Man­gold, à la fois conseiller du Krem­lin et de Bu­da­pest. Alors que Man­gold tra­vaille sur le dos­sier – contro­ver­sé en l’ab­sence d’ap­pel d’o res – de la construc­tion en Hon­grie de deux ré­ac­teurs nu­cléaires par le russe Ro­sa­tom, Oet­tin­ger n’a dé­cla­ré ni cette ren­contre ni cette fa­veur… Cho­quant ? Pas pour les di­ri­geants eu­ro­péens, qui ont pro­mis à Oet­tin­ger qu’il de­vien­drait en jan­vier vice-pré­sident de la com­mis­sion en charge du Bud­get. Le pré­sident de la com­mis­sion Jean-Claude Jun­cker a ex­pli­qué qu’il conser­vait toute sa confiance au com­mis­saire al­le­mand. Quant au pré­sident du Par­le­ment, Mar­tin Schulz, il pro­pose même que la pro­mo­tion d’Oet­tin­ger ne soit pas sou­mise à une au­di­tion par­le­men­taire. Où est la dé­mo­cra­tie?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.