Ma­rie Utreh, par­faite in­gé­nue

L'Obs - - Critiques - J. N.

L’IDIOTE, DE MAR­CEL ACHARD. LES MAR­DIS ET MER­CRE­DIS À 19 HEURES, THÉÂTRE MI­CHEL, PA­RIS-8E, 01-42-65-35-02.

Consi­dé­ré comme d’avant-garde à ses dé­buts, Mar­cel Achard (18991974) fait par­tie de ces bou­le­var­diers que Jean Vi­lar avait un mo­ment son­gé à re­mettre sur le droit che­min. Sans être sa meilleure pièce, « l’Idiote » est une co­mé­die po­li­cière drô­le­ment bien tour­née. Dans le rôle de la pe­tite bonne dé­ver­gon­dée dont le franc-par­ler trouble le juge d’ins­truc­tion qui la soup­çonne d’avoir tué son amant, An­nie Gi­rar­dot s’était taillé un jo­li suc­cès à la créa­tion (1960). Voi­là un an, une troupe de co­mé­diens mi-ama­teurs, mi-pro­fes­sion­nels, me­nés ici par De­nis Souppe, re­pre­nait cette pièce aus­si ou­bliée que son au­teur. Ils ont été ap­plau­dis avec tant d’en­thou­siasme que l’aven­ture se pro­longe dé­sor­mais au Théâtre Mi­chel. Elle a pour prin­ci­pal mé­rite de ré­vé­ler Ma­rie Utreh, aus­si convain­cante que ra­vis­sante. On es­père qu’elle pour­ra bien­tôt s’adon­ner en­tiè­re­ment au théâtre, elle est faite pour ça.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.