SA GARDE RAP­PRO­CHÉE

L'Obs - - En Couverture -

PA­TRICK STE­FA­NI­NI, 63 ANS

Cet an­cien pré­fet, au­jourd’hui di­rec­teur gé­né­ral des ser­vices (en congé) de la ré­gion Ilede-France, fut d’abord l’un des plus pré­cieux col­la­bo­ra­teurs de Jacques Chi­rac, dont il di­ri­gea en 1988 et en 1995 les cam­pagnes pré­si­den­tielles, et… un fi­dèle sol­dat d’Alain Jup­pé au RPR et à Ma­ti­gnon. Avec eux, il a été l’ar­ti­san de la créa­tion de l’UMP en 2002. Après la dé­faite de Sar­ko­zy en 2012, il a es­pé­ré, en vain, un signe de Jup­pé. Las­sé d’at­tendre, il s’est en­ga­gé, un an plus tard, au­près de Fillon en struc­tu­rant son mou­ve­ment Force ré­pu­bli­caine, avant de di­ri­ger sa cam­pagne pour la pri­maire de la droite. Les po­li­tiques de droite se l’ar­rachent pour son sens de l’or­ga­ni­sa­tion et sa loyau­té.

JEAN DE BOISHUE, 73 ANS

L’an­cien dé­pu­té-maire RPR de Bré­ti­gny-sur-Orge est un ami de longue date de Fillon, qu’il a ac­com­pa­gné à Ma­ti­gnon où il était char­gé des dos­siers cultu­rels. Ils se sont connus par l’in­ter­mé­diaire d’Oli­vier Guichard, mi­nistre du gé­né­ral de Gaulle et pré­dé­ces­seur de Fran­çois Fillon à la tête de la ré­gion des Pays de la Loire. Agré­gé de russe, ex-ins­pec­teur gé­né­ral de l’Edu­ca­tion na­tio­nale, Boishue di­rige la re­vue « 2050 » de la Fon­da­tion pour l’In­no­va­tion po­li­tique. Dans l’équipe, ce gaul­lo-sé­gui­niste joue le rôle d’agi­ta­teur d’idées.

IGOR MITROFANOFF, 53 ANS

La plume de Fillon, mais aus­si son prin­ci­pal conseiller po­li­tique. Cet uni­ver­si­taire tra­vaille avec lui de­puis près de trente ans. De­ve­nu son as­sis­tant par­le­men­taire, il l’a sui­vi dans tous les mi­nis­tères et a écrit tous ses dis­cours. Cet or­tho­doxe, is­su d’une fa­mille de russes blancs, a le don des for­mules qui font mouche. Il est le par­rain d’Ar­naud, le der­nier fils du couple Fillon.

GÉ­RARD LAR­CHER, 67 ANS

Au­jourd’hui pré­sident du Sé­nat, l’an­cien mi­nistre du Tra­vail, est un proche de Fillon de­puis long­temps. En 2014, lors de la ba­taille pour la pré­si­dence de la Haute As­sem­blée, cet homme de ré­seaux avait bat­tu Jean-Pierre Raf­fa­rin, l’un des proches de Jup­pé au­jourd’hui…

BRU­NO RE­TAILLEAU, 56 ANS

Le sé­na­teur de Vendée, an­cien proche de Phi­lippe de Villiers avec qui il a rom­pu, se­ra l’un des hommes forts du pro­chain quin­quen­nat si Fran­çois Fillon l’em­porte en 2017 : il pré­side dé­jà le groupe LR au Sé­nat et a ra­vi la ré­gion Pays de la Loire à la gauche. En 2009 dé­jà, Fillon avait sou­hai­té le faire en­trer dans son gou­ver­ne­ment, mais à l’époque Villiers lui avait bar­ré la route en té­lé­pho­nant à Sar­ko­zy.

JÉ­RÔME CHAR­TIER, 50 ANS

Le dé­pu­té du Val-d’Oise est un fi­dèle de Fillon. Dé­jà ac­tif dans sa cam­pagne pour la pré­si­dence de l’UMP en 2012, ce di­plô­mé de l’Es­sec et ex-as­so­cié gé­rant d’une en­tre­prise a été l’un de ses deux porte-pa­role pour la pri­maire. Il est aus­si l’un des vice-pré­si­dents de Va­lé­rie Pé­cresse à la ré­gion Ile-de-France mais n’a ja­mais été mi­nistre.

MY­RIAM LÉ­VY, ET ANNE MÉAUX, 62 ANS

Les com­mu­ni­cantes. La pre­mière, an­cienne jour­na­liste, a été pen­dant cinq ans sa conseillère pour la presse à Ma­ti­gnon… avant de re­joindre Image 7, l’agence de com­mu­ni­ca­tion di­ri­gée par Anne Méaux. Cette der­nière, amie de Fillon, l’a conseillé pen­dant sa cam­pagne et a per­mis à My­riam Lé­vy de se mettre en dis­po­ni­bi­li­té pour don­ner un coup de main à son an­cien pa­tron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.