Etats-Unis ExxonMo­bil, usine à men­songes

Le géant pé­tro­lier a long­temps nié les ef­fets dé­sas­treux du ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique, quitte à dis­si­mu­ler les conclu­sions alar­mantes de ses propres études. Son pa­tron, Rex Tiller­son, vient d’être nom­mé se­cré­taire d’Etat par Do­nald Trump

L'Obs - - Sommaire -

Le ré­chauf­fe­ment de la pla­nète ? « Un ca­nu­lar » mon­té « par et pour les Chi­nois », dit Do­nald Trump. Un phé­no­mène « in­vé­ri­fiable par na­ture, qui n’est pas ob­jec­ti­ve­ment me­su­ré », ren­ché­rit Scott Pruitt, l’homme qu’il a choi­si pour di­ri­ger l’Agence de Pro­tec­tion de l’En­vi­ron­ne­ment. « Une théo­rie scien­ti­fique pas en­core éta­blie », confirme son se­cré­taire d’Etat à l’Ener­gie, Rick Per­ry. « Il y a bien eu une ap­proche scien­ti­fique do­mi­nante pour af­fir­mer que la Terre était plate », iro­nise un res­pon­sable de son équipe de tran­si­tion… Ba­nal ? Ahu­ris­sant, plu­tôt. Ce­la fait plus de dix ans que les scien­ti­fiques sont d’ac­cord : en 2004, le ma­ga­zine « Science » avait exa­mi­né 928 « pa­piers » scien­ti­fiques et n’avait pu en trou­ver un seul contes­tant le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique et la res­pon­sa­bi­li­té de l’homme dans ce phé­no­mène. Pour­tant, à en croire un ré­cent son­dage, seule­ment 11% des Amé­ri­cains ad­mettent qu’il existe un consen­sus scien­ti­fique sur la ques­tion. Com­ment un tel dé­ca­lage est-il pos­sible ? La ré­ponse tient, pour une large part, en un mot : ExxonMo­bil…

On a beau­coup par­lé du géant pé­tro­lier ré­cem­ment : Rex Tiller­son, le PDG sor­tant, a été choi­si par Do­nald Trump pour être son se­cré­taire d’Etat. Les liens du pa­tron texan avec Vla­di­mir Pou­tine ont été exa­mi­nés sous toutes les cou­tures et, par­mi les points po­si­tifs, les mé­dias ont no­té que le fu­tur chef de la di­plo­ma­tie amé­ri­caine re­con­nais­sait la réa­li­té du ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique. On n’a rien dit, en re­vanche, du bras de fer qui op­pose ExxonMo­bil à la fa­mille Ro­cke­fel­ler et à plu­sieurs Etats, dont New York et la Ca­li­for­nie. L’his­toire est pour­tant édi­fiante. Et elle per­met de mieux com­prendre com­ment, seize ans après l’élec­tion de George W. Bush, l’in­dus­trie pé­tro­lière et les cli­ma­tos­cep­tiques sont re­ve­nus par la grande porte à la Mai­son-Blanche.

Rex Tiller­son, PDG d’ExxonMo­bil. Ci-contre, Do­nald Trump.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.