KHIROUN ET ELKABBACH NÉGOCIENT AVEC BOLLORÉ

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Ce pour­rait être le mer­ca­to de Noël! Mais mo­tus et bouche cou­sue. Per­sonne ne sou­haite com­men­ter le pos­sible re­cru­te­ment de Ram­zi Khiroun, di­rec­teur des re­la­tions ex­té­rieures de La­gar­dère, par le groupe Vi­ven­di et l’hy­po­thé­tique transfert de Jean-Pierre Elkabbach sur i-Té­lé (chaîne du groupe Vi­ven­di). « Les deux in­té­res­sés dé­mentent. Je pense que c’est bi­don », in­dique un di­ri­geant de Lar­gar­dère. Il n’em­pêche, i-Té­lé ne bruit que de cette ru­meur. Vexé d’avoir été pri­vé de son interview du ma­tin sur Eu­rope 1, JeanPierre Elkabbach, tou­jours épau­lé par son al­ter ego Ram­zi Khiroun, pro­fi­te­rait de la trêve des confi­seurs pour né­go­cier une col­la­bo­ra­tion avec Vincent Bolloré, le pa­tron de Vi­ven­di. « Pour Elkabbach, ça bloque en­core sur le mon­tant de sa ré­mu­né­ra­tion », avance un pro de i-Té­lé. Mais le jour­na­liste ve­dette, tout en main­te­nant ses in­ter­views du week-end sur Eu­rope 1, as­pi­re­rait à de­ve­nir conseiller de la chaîne re­lan­cée sous le nom de « Cnews » en jan­vier. De son cô­té, Ram­zi Khiroun, an­cien com­mu­ni­cant de Do­mi­nique Strauss-Kahn et conseiller spé­cial d’Ar­naud La­gar­dère, pour­rait trou­ver un nou­veau boss à ser­vir en la per­sonne de Vincent Bolloré, qui l’a in­vi­té dans sa ré­si­dence tro­pé­zienne l’été der­nier…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.