LA DOLCE VITA À BIAR­RITZ

« Plage de Biar­ritz, 1917 », Jacques-Hen­ri Lar­tigue

L'Obs - - En Couverture -

Fils d’un in­gé­nieur et ban­quier, Jac­quesHen­ri Lar­tigue échap­pa à l’en­rô­le­ment de 1914 pour rai­sons de san­té. Ama­teur de sport et de dolce vita, ce dan­dy fut, du­rant toute sa vie, pho­to­graphe. Au cours de la guerre, il ef­fec­tua plu­sieurs sé­jours sur la Côte d’Azur. En sep­tembre 1917, sept mois après le bom­bar­de­ment de Bayonne et des Forges de l’Adour par un sous-ma­rin al­le­mand, Lar­tigue fait étape à Biar­ritz. Sur la plage, il pho­to­gra­phie ces élé­gantes et leur chien. A l’ar­rière-plan, on dis­tingue la sil­houette d’un mi­li­taire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.