“Twin Peaks” re­vient!

Vingt-cinq ans après avoir ré­vo­lu­tion­né le pay­sage au­dio­vi­suel, “Twin Peaks”, le chef-d’oeuvre de Da­vid Lynch, se­ra de re­tour * , au deuxième tri­mestre de 2017, pour une nou­velle sai­son

L'Obs - - La Série De 2017 -

Dans un nou­veau tea­ser de la troi­sième sai­son de « Twin Peaks », Da­vid Lynch re­prend son rôle de Gor­don Cole, agent sourd du FBI.

La ré­sur­rec­tion de la sé­rie culte du dé­but des an­nées 1990 n’en fi­nit pas de nous ob­sé­der et de nous trou­bler. Pour trois rai­sons. Voi­ci les­quelles.

PARCE QUE LE COUP DE VIEUX

C’était en 1991, sur une chaîne qui n’existe plus. On dé­cou­vrait « Twin Peaks », les notes han­tées de son gé­né­rique, son hé­roïne dé­jà morte (Lau­ra Pal­mer), ses hauts sa­pins et ses hé­ros per­chés, son ap­pé­tit pour la pa­ro­die. Un ov­ni té­lé­vi­suel qu’on ap­pe­lait en­core « feuilleton » sans fré­mir de la pan­toufle. On n’ima­gi­nait pas que cette « hy­bri­da­tion in­édite entre le po­li­cier et le soap per­vers à la “Dal­las”» (dixit « le Monde » de l’époque), di usée, en France, sur la ta­pa­geuse Cinq de Ber­lus­co­ni, inau­gu­re­rait un nou­vel âge d’or des sé­ries. Vingt-cinq ans plus tard, la ti­gnasse de Da­vid Lynch (tou­jours aux com­mandes) a in­té­gra­le­ment blan­chi; les star­lettes du ly­cée de Twin Peaks ont eu 50 ans ; l’in­ter­prète du ter­ri­fiant Bob est mort (il y a vingt et un ans), la co­mé­dienne qui jouait la my­thique femme à la bûche aus­si (l’an­née dernière). En oc­tobre, une bande-an­nonce a réuni cer­tains des ac­teurs des dé­buts, ap­pe­lés à re­prendre leurs rôles dans cette sai­son3, Kyle MacLa­chlan (l’agent Dale Coo­per), en tête. « C’est qua­si­ment comme si rien n’avait chan­gé ! », s’en­thou­siasme Da­na Ash­brook. Euh, qua­si­ment… Vous ne voyez plus qui est ce mon­sieur poivre et sel? C’est Bob­by, l’ado im­pul­sif qui fai­sait o ce de pe­tit ami de Lau­ra Pal­mer! A nous autres té­lé­spec­ta­teurs, éga­le­ment un peu plus gras, un peu plus gris qu’hier, la ré­sur­rec­tion de « Twin Peaks » pro­met une ex­pé­rience tem­po­relle mé­ta­phy­sique. Ce cru 2017 convo­que­ra, qui plus est, au cô­té des ac­teurs de la pre­mière ver­sion, de nou­veaux ve­nus. Par­mi ceux-là, les stars Nao­mi Watts, Mo­ni­ca Bel­luc­ci ou Jim Be­lu­shi, mais aus­si des jeu­nots, à peine nés en 1991…

PARCE QUE LAU­RA PAL­MER

« Qui a tué Lau­ra Pal­mer? » Si « Twin Peaks » est un polar em­poi­son­né, le pa­tro­nyme de son hé­roïne est une my­tho­lo­gie bar­thé­sienne, quatre syl­labes pour dire l’in­no­cence sa­cri­fiée. Lau­ra Pal­mer pour­ra bien re­ve­nir sous une autre forme (la co­mé­dienne She­ryl Lee est at­ten­due au gé­né­rique de ces dix-huit nou­veaux épi­sodes), elle reste cette jeune fille re­trou­vée échouée dans un sac plas­tique, pou­pée bleuie dans son em­bal­lage de cel­lo­phane, fan­tôme de fan­tasme, une reine du bal qui n’au­ra ja­mais dan­sé. Mais peut-être se­ra-t-elle bien­tôt concur­ren­cée par une autre vic­time si l’on en croit « l’His­toire se­crète de “Twin Peaks” » (Ed. Mi­chel La­fon). Un ro­man si­gné par le cos­cé­na­riste de la sé­rie, Mark Frost, dont les di érents élé­ments sont cen­sés re­cons­ti­tuer un dos­sier d’en­quête dé­cou­vert, le 17 juillet 2016, sur une scène de crime « qui fait aujourd’hui en­core l’ob­jet d’une en­quête ac­tive et semble être liée à une en­quête me­née il y a des an­nées par l’agent Dale Coo­per ».

PARCE QUE LES TARTES AUX CE­RISES, LE CA­FÉ ET LES CONTES DE FÉES

#Good­damn­co ee (#Sa­cré­bon­ca­fé). C’est le mot de passe grâce au­quel Da­vid Lynch et Mark Frost ont an­non­cé – dès 2014 ! – le re­tour de leur créa­tion com­mune. On se sou­vient de l’ad­dic­tion à la ca­féine de l’agent Dale Coo­per, qui n’al­lait pas sans une grosse ten­dresse pour les tartes à la ce­rise et une pas­sion as­su­mée pour les do­nuts, à em­pi­ler en co­lonnes de hau­teur égale, bien sûr. Du tri­vial naît le sur­réa­lisme : la sé­rie qui, la pre­mière, a mis le rêve au centre de son ré­cit, dé­borde d’ar­ché­types de contes de fées (un nain, un géant, une vaste fo­rêt), comme d’élé­ments em­prun­tés au soap, au polar ou au teen mo­vie. On compte sur les fu­turs épi­sodes pour creu­ser le sillon lyn­chien, cette fa­cul­té à dé­ni­cher le cau­che­mar au fond du ba­nal. Car « Twin Peaks » ne cesse de nous le sou er à l’oreille: le plus flip­pant là-de­dans n’est autre que cette norme gri­ma­çante, pro­mue sans re­lâche par la té­lé elle-même.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.