À LIRE

L'Obs - - En Couverture -

La ré­vo­lu­tion russe a don­né lieu à di­verses fresques. Une des meilleures est « la Ré­vo­lu­tion russe. 1891-1924 : la tra­gé­die d’un peuple », d’Or­lan­do Figes (éd. De­noël, ré­éd. Fo­lio His­toire) : un grand ré­cit très vi­vant grâce à de nom­breux « zooms » sur des per­son­nages et des épi­sodes éclai­rants, et qui ne tombe pas dans le piège de la dé­mons­tra­tion idéo­lo­gique. Deux grands témoignages sont in­con­tour­nables : « His­toire de la ré­vo­lu­tion russe », de Léon Trots­ki, ré­di­gé alors qu’il était en exil en Tur­quie, entre 1930 et 1932. Sa plume est agréable, son re­gard, cap­ti­vant (deux tomes chez Points Seuil). Et l’éton­nant re­por­tage du jour­na­liste amé­ri­cain (com­mu­niste) John Reed, « Dix Jours qui ébran­lèrent le monde » (éd. Tri­bord). En 1981, War­ren Beat­ty a ti­ré de la vie de ce mi­li­tant le film « Reds ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.