Les grands voyages de Chi­ha­ru Shio­ta

“WHERE ARE YOU GOING ?”, DE CHI­HA­RU SHIO­TA, JUS­QU’AU 18 FÉ­VRIER, LE BON MAR­CHÉ RIVE GAUCHE, PA­RIS-7E.

L'Obs - - Critiques - BER­NARD GÉNIÈS

Suc­cé­dant à Ai Wei­wei qui avait ex­po­sé en jan­vier 2016 dans ces mêmes es­paces, Chi­ha­ru Shio­ta a en­va­hi le rez-de-chaus­sée et les vi­trines du Bon Mar­ché. Cette ar­tiste ja­po­naise née en 1972 a dé­jà ex­po­sé en France, no­tam­ment à la Ga­le­rie Tem­plon. Et l’on se sou­vient qu’à la der­nière Bien­nale de Ve­nise, en 2015, elle avait créé la sen­sa­tion avec « The Key in the Hand », une ins­tal­la­tion spec­ta­cu­laire com­po­sée d’une fo­rêt de fils rouges à la­quelle étaient ac­cro­chées de pe­tites clés en forme de corps hu­mains. Sous cette gi­gan­tesque voûte arach­néenne, deux grandes barques étaient des­ti­nées à ac­cueillir, se­lon les mots mêmes de l’ar­tiste, « une pluie de sou­ve­nirs et d’es­poirs ». Dé­lais­sant la cou­leur rouge, Chi­ha­ru Shio­ta s’em­pare cette fois du blanc pour com­po­ser une nou­velle sym­pho­nie na­vale. Sous les ver­rières du grand ma­ga­sin pa­ri­sien, elle fait sur­gir une ar­ma­da de na­vires, fra­giles et im­po­sants, qui semblent prendre leur en­vol vers le ciel. Tous sont réa­li­sés à par­tir de pan­neaux de co­ton tis­sé blanc, en­che­vê­tre­ment dia­phane de fils té­nus. Au sol, « Me­mo­ry of the Ocean » pro­pose au vi­si­teur, tou­jours sous une fo­rê de lianes blanches, de connaître l’illu­sion d’un voyage sous une vague. Dans les vi­trines, on dé­cou­vri­ra aus­si de nou­velles construc­tions, les fils en­ser­rant cette fois dans leur ré­seau des cartes de géo­gra­phie. Une in­vi­ta­tion au voyage ? Chi­ha­ru Shio­ta nous em­mène en ef­fet au coeur d’un monde im­ma­cu­lé et si­len­cieux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.