“UNE SIMPLE RÉÉCRITURE DU DIS­COURS DE SON PÈRE”

Dans un livre pas­sion­nant, Cé­cile Al­duy, pro­fes­seur de lit­té­ra­ture à Stan­ford, a pas­sé au crible les mots de la can­di­date du FN grâce à plu­sieurs lo­gi­ciels. Der­rière un re­nou­vel­le­ment de fa­çade, la même idéo­lo­gie

L'Obs - - En Couverture - Pro­pos re­cueillis par MA­RIE GUICHOUX

Ma­rine Le Pen n’évoque plus les « fron­tistes » mais les « pa­triotes », que si­gni­fie ce chan­ge­ment lexi­cal ? C’est un mot à ti­roirs. Il lui sert à dé­si­gner les mi­li­tants, les sym­pa­thi­sants qui sou­tiennent le mou­ve­ment pa­triote que re­pré­sente le Front na­tio­nal. En di­sant « Je de­mande à tous les pa­triotes de me re­joindre », elle ca­moufle le cô­té par­ti­san du mot tel qu’elle l’em­ploie. Beau­coup peuvent se re­con­naître dans le pa­trio­tisme, au sens pre­mier de l’amour de la pa­trie et de sa dé­fense. Elle ins­talle ain­si une di­vi­sion entre les pa­triotes et ceux qui ne le sont pas, sous-en­ten­du l’an­ti-France, mais avec une ré­fé­rence consen­suelle. Ma­rine Le Pen ex­celle à trou­ver des mots dont l’in­ter­pré­ta­tion dans l’in­cons­cient col­lec­tif va être po­si­tive. D’où la dé­cli­nai­son, pa­trio­tisme so­cial, pa­trio­tisme éco­no­mique…

Elle parle de « prio­ri­té na­tio­nale » quand son père prô­nait la « pré­fé­rence na­tio­nale ». Ce glis­se­ment de lan­gage cor­res­pond-il à un chan­ge­ment idéo­lo­gique ?

C’est un phé­no­mène de sub­sti­tu­tion très in­té­res­sant. La « pré­fé­rence na­tio­nale » évoque un choix ar­bi­traire, alors que la « prio­ri­té na­tio­nale » in­tro­duit l’idée d’un lea­der cha­ris­ma­tique ca­pable de faire des choix pour la France. Or, quand on re­garde le pro­gramme, on re­trouve exac­te­ment les mêmes me­sures que par le pas­sé pour ré­ser­ver aux ci­toyens « fran­çais », nés de pa­rents fran­çais, les lo­ge­ments so­ciaux, les em­plois,

Cé­cile Al­duy vient de pu­blier au Seuil « Ce qu’ils disent vrai­ment. Les po­li­tiques pris aux mots ». Elle est aus­si l’au­teur, avec Sté­phane Wah­nich, de « Ma­rine Le Pen prise aux mots » (Seuil, 2015).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.