LIT­TLE AME­RI­CA PAR HEN­RY BROMELL, TRA­DUIT DE L’AMÉ­RI­CAIN PAR JANIQUE JOUINDE LAURENS

L'Obs - - Lire - AR­NAUD GONZAGUE

Gall­meis­ter, 416 p., 23,70 eu­ros.

Pas fa­cile pour le fils d’un agent de la CIA d’af­fron­ter le pas­sé peu ra­goû­tant de son pa­pa. C’était le cas de Hen­ry Bromell (dé­cé­dé en 2013), fils d’un em­ployé de l’Agence et cos­cé­na­riste de la sé­rie culte « Ho­me­land ». C’est aus­si le cas de son hé­ros, Ter­ry Hoo­per, qui tente de per­cer le rôle exact de son gé­ni­teur dans le sou­doie­ment, en 1958, d’un jeune prince ha­ché­mite du royaume ima­gi­naire de Ko­rach. Der­rière cette enquête sur la real­po­li­tik états-unienne en terre arabe, le fils es­saie de sa­voir qui a adres­sé à son père une lettre d’amour re­trou­vée dans un vieux bou­quin. Un po­lar fort bien do­cu­men­té, mais qui manque de rythme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.