YOUR­SELF AND YOURS PAR HONG SANG-SOO

L'Obs - - Critiques - P. M.

Co­mé­die dra­ma­tique co­réenne avec Kim Ju-hyeok, Lee Yoo-young, Kwon Hae-hyo, Yu Jun-sang (1h26).

Hong Sang-soo ne s’ar­rête ja­mais. On a pu voir dix films de lui ces six der­nières an­nées. En mai der­nier, à Cannes, en plein Fes­ti­val, il tour­nait en­core avec Isabelle Hup­pert. A ce rythme-là, c’est une af­faire de geste de ci­néaste. Il épouse cette fois-ci les contours d’une va­ria­tion sur les re­la­tions entre femme et homme, au fil d’une sé­rie de ren­contres : tan­dis que sa mère se meurt, Young­soo pense à Min­jung, sans doute la femme de sa vie, qui au­rait été vue en train de boire avec un autre. Boire avec un autre ? Elle dont Young­soo s’est ap­pli­qué à li­mi­ter la consom­ma­tion à deux bières et cinq verres de so­ju par jour, au­tant dire presque rien ! Mais Min­jung, la voi­ci. Ou plus exac­te­ment, les voi­ci : plu­sieurs Min­jung se pré­sentent en ef­fet tour à tour, in­ter­pré­tées par la même ac­trice. Du moins est-ce l’im­pres­sion pro­duite, car le film ne dis­pense au­cune cer­ti­tude à ce pro­pos, qui peut pa­raître gen­ti­ment pa­res­seux, mais, par son obs­ti­na­tion tran­quille, par sa li­ber­té, fi­nit par créer une émo­tion d’au­tant plus pré­cieuse que rien ne la lais­sait en­tre­voir.

« Your­self and Yours », film du Co­réen Hong Sang-soo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.