Mon­te­bourg re­prend ses af­faires

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - JU­LIEN MAR­TIN

Comme en 2011, Ar­naud Mon­te­bourg a été éli­mi­né au pre­mier tour de la pri­maire de la gauche. Comme en 2011, Mon­te­bourg a su ral­lier le fu­tur vain­queur du­rant l’entre-deux-tours. Mais à l’in­verse de 2011, il n’en­tend pas par­ti­ci­per à la cam­pagne pré­si­den­tielle. Ou alors de ma­nière très spo­ra­dique. « Une cam­pagne com­porte plu­sieurs phases, et il ne se­ra clai­re­ment pas pré­sent à toutes », in­dique un proche. Le­quel glisse une ex­pli­ca­tion: « S’il sou­tient Be­noît Hamon, il ne par­tage pas toutes ses idées. » Le di cile pas de deux a d’ailleurs com­men­cé dès le 27 jan­vier. A deux jours du se­cond tour, Mon­te­bourg et Hamon de­vaient vi­si­ter les lo­caux de la so­cié­té SpirOps. Las, quand le pre­mier a com­pris

que le se­cond al­lait défendre sa taxe sur les ro­bots dans ce la­bo­ra­toire de re­cherche en in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, il a pré­fé­ré re­non­cer et se ra­battre sur une vi­site de pé­pi­nière d’entreprises. Voi­là le sec­teur qu’il en­tend dé­sor­mais ré­in­té­grer. « Il va re­de­ve­nir ce qu’il était de­ve­nu après avoir quit­té

Ber­cy : en­tre­pre­neur », confirme son en­tou­rage. Mais son ho­ri­zon n’est pas vrai­ment dé­ga­gé. S’il peut re­trou­ver une ac­ti­vi­té de consul­tant chez Ha­bi­tat, il a été rem­pla­cé au con­seil d’orien­ta­tion stra­té­gique de la SSII Ta­lan par son an­cienne ca­ma­rade Fleur Pel­le­rin. De même, NewWind, la so­cié­té concep­trice de l’arbre à vent dont il est ac­tion­naire, a été pla­cée en re­dres­se­ment ju­di­ciaire. Il n’em­pêche, Mon­te­bourg reste « op­ti­miste ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.