Pour­quoi lui ? Jean Cas­se­grain, DG de Long­champ

La marque de ma­ro­qui­ne­rie Long­champ, c’est l’his­toire d’une fa­mille qui a tou­jours su re­le­ver les dé­fis et gar­der son in­dé­pen­dance. Ren­contre avec la troi­sième gé­né­ra­tion

L'Obs - - Sommaire - Par SÉ­VE­RINE DE SMET

QUI EST IL ?

Gar­der le cap, conso­li­der les ac­quis, maî­tri­ser le dé­ve­lop­pe­ment... La mis­sion d’un di­rec­teur gé­né­ral d’une mai­son de mode n’a pas tou­jours la cou­leur et la dou­ceur des ma­tières avec les­quels les sacs ou les col­lec­tions sont fa­bri­qués. Il faut pen­ser à l’ave­nir, sur­veiller la concur­rence, faire avec les aléas du mar­ché. Jean Cas­se­grain, di­rec­teur gé­né­ral de Long­champ, pos­sède une élé­gance et une sé­ré­ni­té rares dans le mi­lieu. « Après une très belle an­née 2015, l’an­née 2016 a été com­pli­quée, dans un contexte fran­çais et in­ter­na­tio­nal de crise, ex­plique cal­me­ment le quin­qua­gé­naire. Mais 2017 s’an­nonce meilleure grâce à l’ou­ver­ture ré­cente d’une bou­tique rue SaintH-ono­ré, dans l’épi­centre pa­ri­sien de la mode et du luxe. »

D’OÙ VIENT IL ?

Jean Cas­se­grain, di­plô­mé d’une école de com­merce, an­cien consul­tant chez An­der­sen, a ra­pi­de­ment re­joint l’en­tre­prise fa­mi­liale. Il in­carne par­fai­te­ment l’his­toire de fa­mille de la mai­son Long­champ. Por­tant le même pré­nom que le fon­da­teur, son grand-père, il a connu toutes les époques de la marque. C’est juste après la guerre que Jean Cas­se­grain dé­pose Long­champ, son nom et son lo­go au che­val ga­lo­pant. Il tient alors une ci­vette sur les grands bou­le­vards pa­ri­siens, où il a l’idée de mê­ler cuirs et pipes. La fa­mille gran­dit dans l’im­meuble, ra­pi­de­ment ac­trice de la réus­site spec­ta­cu­laire de la mai­son. « Nous ne sommes ja­mais res­tés sta­tiques », rap­pelle Jean Cas­se­grain au­jourd’hui. D’une clien­tèle mas­cu­line de fu­meurs, Long­champ s’est im­po­sée comme une mai­son de ma­ro­qui­ne­rie et s’est « fé­mi­ni­sée ». « Elle s’est adap­tée à la mon­dia­li­sa­tion, tout en gar­dant ses ra­cines très fran­çaises et pa­ri­siennes. »

QUE FAIT IL ?

Voi­là les nou­veaux dé­fis de Long­champ, pour l’ins­tant plu­tôt brillam­ment re­le­vés : des ou­ver­tures de bou­tiques à l’in­ter­na­tio­nal, no­tam­ment à Mos­cou et à Shan­ghai, mais aus­si des col­lec­tions de prêt-à-por­ter éto ées. « Avec cette nou­velle adresse rue Saint-Ho­no­ré, nous avons mis le ba­gage et le mas­cu­lin à l’hon­neur. Les hommes ne cherchent plus ex­clu­si­ve­ment le ca­rac­tère fonc­tion­nel, mais da­van­tage un ac­ces­soire tour­né vers la mode. » On sent la force tran­quille d’un di­rec­teur gé­né­ral sûr de lui, en­tou­ré par une fa­mille sou­dée. Son père, Phi­lippe, est pré­sident, sa mère, Mi­chelle, s’oc­cupe des bou­tiques, sa soeur, Sophie De­la­fon­taine, a été nom­mée di­rec­trice ar­tis­tique et son frère, Oli­vier, su­per­vise le dé­ve­lop­pe­ment aux Etats-Unis. « Pour per­du­rer, il faut avoir en­vie de res­ter fa­mi­lial et in­dé­pen­dant, rap­pelle Jean Cas­se­grain. Il faut être com­pé­ti­tif, in­no­vant et rai­son­ner à long terme. Nous n’avons au­cun compte à rendre au­près d’ac­tion­naires, c’est notre force. » Les rênes du che­val au ga­lop res­tent bien te­nues par les Cas­se­grain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.