Ma­cron se prend pour de Gaulle

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

« Lorsque le gé­né­ral de Gaulle lan­ça son ap­pel du 18 juin, ce sont des femmes et des hommes qu’il a su ras­sem­bler : des com­mu­nistes, des chré­tiens, des conser­va­teurs, des francs­ma­çons… » Dans son dis­cours de Lyon, le 5 fé­vrier, Em­ma­nuel Ma­cron s’est car­ré­ment pré­sen­té comme une ré­in­car­na­tion du « Grand Charles », dé­pas­sant le clivage droite-gauche au nom de la France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.