PRE­MIER RO­MAN

L'Obs - - Critiques - F. F.

K.O. DE­BOUT PAR MAHAULT MOLLARET

Plon, 192 p., 17 eu­ros.

Etrange et vir­tuose ro­man : par brefs cha­pitres, le per­son­nage ra­conte une vie d’élans, de déses­poirs, d’er­rance, d’étran­ge­té. L’ombre du sui­cide plane sur cette des­ti­née – sui­cide qui est fixé pour être ac­com­pli à l’âge de 27 ans. Une ami­tié bi­zarre vient se gref­fer : celle de Ra­mon, gosse doux et mal­trai­té par la vie, qui de­vient fou. In­ter­né, puis li­bé­ré : ce jour-là, le nar­ra­teur ten­te­ra sa propre sor­tie dé­fi­ni­tive. Ce pre­mier ro­man de l’ac­trice Mahault Mollaret (« Saint Amour ») est syn­co­pé, tra­ver­sé par une mé­lan­co­lie rêche, une rage sourde, et écrit comme à bout de souffle. Pre­nant et sur­pre­nant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.