HIS­TOIRE

L'Obs - - Critiques - LAURENT LE­MIRE

HIS­TOIRE D’UN SA­CRI­FICE PAR NI­CO­LAS MARIOT Seuil, 440 p., 25 eu­ros.

Ro­bert Hertz était juif, so­cia­liste et so­cio­logue. En 1914, cet in­tel­lec­tuel, nor­ma­lien, ami de Dur­kheim et de Mauss, part au plus près du front. C’est lui qui l’exige. Il consi­dère qu’il doit faire plus que les autres pour mon­trer qu’il est pa­triote. Le 13 avril 1915, le ser­gent Hertz meurt au cours d’un as­saut. Il a 33 ans. Ni­co­las Mariot ra­conte son his­toire, celle de sa femme, Alice, et la tra­gé­die col­lec­tive qui se noue der­rière ce sa­cri­fice per­son­nel et cette quête d’ab­so­lu. Il y a des ac­cents à la Pé­guy chez Hertz. On lit tout ce­la au tra­vers de la cor­res­pon­dance et des ar­chives, sans notes, au pré­sent de nar­ra­tion. Et l’on reste sus­pen­du face à ce drame, comme face au vide.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.