PAR AT­TI­LA TILL

L'Obs - - Critiques - F. F.

Co­mé­die noire hon­groise, avec Zoltán Fe­ny­ve­si, Sza­bolcs Thuróc­zy, Adám Fe­kete (1h42).

Du Ta­ran­ti­no en chaise rou­lante. Trois pa­ra­plé­giques – deux ados et un an­cien pom­pier – se mettent au ser­vice d’un boss de la ma­fia et de­viennent des tueurs aux ordres. Leur han­di­cap est leur cou­ver­ture. Mais quand le boss dé­cide de les éli­mi­ner, tout dé­raille… C’est un po­lar aci­di­fié à l’hu­mour noir, une fan­tai­sie pour rires cruels. At­ti­la Till, le réa­li­sa­teur, a ja­dis tra­vaillé dans une ins­ti­tu­tion pour han­di­ca­pés, et ses ac­teurs sont des non­pro­fes­sion­nels. Ponc­tué de des­sins (l’un des per­son­nages est fan de BD), le film est brillant, drôle, et pa­nache le drame, la co­mé­die et le gore à égale me­sure. Le Fes­ti­val de Chi­ca­go a dé­cer­né son prix du meilleur jeune réa­li­sa­teur à Till, avec la men­tion ajou­tée par l’un des ju­rés : « Un film qui a des couilles. » On ne sau­rait mieux dire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.