APATRIDE PAR SHUMONA SINHA

L'Obs - - Critiques - SYL­VIE PRIOUL

L’Oli­vier, 192 p., 17,50 eu­ros.

Dès l’ou­ver­ture, la ro­man­cière d’« As­som­mons les pauvres ! » frappe fort. Ses trois hé­roïnes qu’un même des­tin unit de par leur nais­sance en terre ben­ga­lie – d’où l’au­teur est ori­gi­naire – sont toutes des vic­times. Des hommes et des pré­ju­gés. A Pa­ris où vit Esha, pro­fes­seur d’an­glais dans un lycée de ban­lieue, comme à Ta­j­pur où Mi­na, pay­sanne igno­rante, connaît une fin tra­gique. La troi­sième femme, Ma­rie, est une en­fant adop­tée. Comme elle, par­tie à la re­cherche de sa fa­mille bio­lo­gique, le ro­man fait des al­lers et re­tours entre Pa­ris et Cal­cut­ta, entre deux uni­vers dif­fé­rents, mais d’une grande vio­lence. Un livre déses­pé­ré au­tour de la fi­gure cen­trale d’Esha, femme libre qui re­fuse de se lais­ser en­fer­mer par le re­gard des autres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.