GRANDGUILLAUME S’EN­GAGE

L'Obs - - Le Telephone Rouge - DE­NIS DEMONPION

Dé­pu­té so­cia­liste de la Cô­ted’Or, Laurent Grandguillaume, 39 ans, a dé­ci­dé de ne pas se re­pré­sen­ter aux pro­chaines lé­gis­la­tives. « La po­li­tique, c’est un en­ga­ge­ment, pas un mé­tier », dit-il. Et jus­te­ment, ce Bi­son­tin a choi­si de re­ve­nir sur le ter­rain. Après avoir fait adop­ter à l’una­ni­mi­té sa pro­po­si­tion de loi créant 10 « ter­ri­toires zé­ro chô­meur de longue du­rée » en fé­vrier 2016, il pi­lote dé­sor­mais l’as­so­cia­tion Ter­ri­toires Zé­ro Chô­meur de Longue Du­rée afin de concré­ti­ser son idée et d’étendre l’ex­pé­rience à 100 ter­ri­toires. Elle consiste pour les col­lec­ti­vi­tés lo­cales à ré­orien­ter les dé­penses liées à la pri­va­tion d’em­ploi (RSA, CMU, etc.) vers la créa­tion de jobs adap­tés au sa­voir-faire des chô­meurs de longue du­rée. Ob­jec­tif : créer des CDI au smic dans des en­tre­prises de l’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire sans concur­ren­cer les en­tre­prises dé­jà pré­sentes dans le bas­sin d’em­plois. Exemples d’ac­ti­vi­tés où ex­cellent ces nou­velles « en­tre­prises à but d’em­ploi » (EBE): les tra­vaux d’en­tre­tien, le sou­tien sco­laire, les ser­vices de proxi­mi­té, les com­merces am­bu­lants, la re­va­lo­ri­sa­tion de sites tou­ris­tiques… « Beau­coup d’ac­ti­vi­tés ne sont pas dé­ve­lop­pées dans les ter­ri­toires parce qu’elles ne sont pas as­sez sol­vables. Or il y a des be­soins, af­firme Laurent Grandguillaume. Quand on sait qu’un chô­meur re­vient à 18 000 eu­ros par an et le smic à 22 000 eu­ros charges com­prises, mieux vaut mo­bi­li­ser ces sommes au ser­vice de l’em­ploi et de la ré­in­ser­tion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.