LE RAID JUGE SON MÉ­DE­CIN

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Le mé­de­cin-chef du Raid Mat­thieu Lan­glois (pho­to) est convo­qué ce jeu­di 23 mars pour une au­dience dis­ci­pli­naire qui pour­rait se sol­der par un blâme, voire par une ex­clu­sion tem­po­raire de quinze jours. La pro­cé­dure semble bien in­ha­bi­tuelle. Le « mé­de­cin de guerre » du groupe d’élite qui a ra­con­té en oc­tobre der­nier dans un livre (ré­di­gé avec le jour­na­liste de « Ma­rianne » Fré­dé­ric Plo­quin chez Al­bin Mi­chel) sa mis­sion au Ba­ta­clan se voit re­pro­cher sa « déso­béis­sance ». Après la sor­tie du livre, il lui au­rait été de­man­dé de ne don­ner au­cune in­ter­view. Mais le mé­de­cin, qui exerce éga­le­ment dans le ci­vil, avait tout de même li­vré son ré­cit. « Nous sommes for­més pour “Ser­vir sans faillir”. Alors pour­quoi m’ex­pri­mer? Je le fais sur­tout pour les bles­sés, dont la plu­part ne savent pas com­ment ils s’en sont sor­tis », ex­pli­quait-il dans le livre. Le Dr Lan­glois, qui était à Tou­louse après les tue­ries de Mo­ha­med Me­rah, à l’Hy­per Ca­cher en jan­vier 2015 et donc à Pa­ris le 13 no­vembre, est vi­sé par cette pro­cé­dure au mo­ment où le pa­tron du Raid, Jean-Mi­chel Fau­vergue, est don­né par­tant. Sol­li­ci­té par « l’Obs », le mi­nis­tère de l’Intérieur n'a pas sou­hai­té com­men­ter ces in­for­ma­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.