L’in­no­cent aux mains pleines

UNE AN­NÉE DANS LA VIE DE JOHNSEY CUNLIFFE, PAR DONAL RYAN, TRA­DUIT DE L’AN­GLAIS (IR­LANDE) PAR MA­RI­NA BORASO, AL­BIN MI­CHEL, 290 P., 24 EU­ROS.

L'Obs - - Lire - CLAIRE JULLIARD

Le ve­nin des ru­meurs et de la mal­veillance em­poi­sonne la verte Ir­lande. Dans le village du Tip­pe­ra­ry, il gâche l’exis­tence de Johnsey, un jeune pay­san un peu simple, un so­li­taire qui n’a ja­mais connu de femme. A la mort de ses pa­rents, le gar­çon hé­rite de leur ferme et des terres. Par fi­dé­li­té à sa fa­mille, il re­fuse de vendre ses biens à un consor­tium en vue d’un pro­jet im­mo­bi­lier qui pro­met la for­tune à tout le voi­si­nage. La mé­di­sance et les per­sé­cu­tions s’in­ten­si­fient contre Johnsey. Agres­sé par une bande de chô­meurs, il at­ter­rit à l’hô­pi­tal. C’est là qu’il se lie avec l’affreux jo­jo Dave Cha­ra­bia, son com­pa­gnon de chambre. Et qu’il dé­couvre l’amour sous les traits de Siobhán, la trou­blante in­fir­mière. La vie va-t-elle en­fin faire des ca­deaux à notre in­no­cent aux mains pleines ? C’est comp­ter sans l’in­cu­rable pou­voir de nui­sance des hu­mains. Mois après mois, Donal Ryan (pho­to) ra­conte le che­min de croix d’un hé­ros plein de bleus à l’âme. Dé­chi­rant, ce deuxième ro­man d’une voix mon­tante des lettres ir­lan­daises est une charge contre la bru­ta­li­té du li­bé­ra­lisme dans un monde où les idéa­listes et les coeurs purs n’ont plus leur place.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.