So­fi Ok­sa­nen, ça dé­coiffe

Avec “Nor­ma”, l’au­teur de “Purge” livre un éton­nant thril­ler fé­mi­niste sub­ti­le­ment ti­ré par les che­veux

L'Obs - - Lire - AMAN­DINE SCHMITT

NOR­MA, PAR SO­FI OK­SA­NEN, STOCK, 396 P., 22 EU­ROS. TRA­DUIT DU FINNOIS PAR SÉ­BAS­TIEN CAGNOLI.

De « Purge » aux « Vaches de Sta­line » en pas­sant par « Quand les co­lombes dis­pa­rurent », on a par­fois ac­cu­sé So­fi Ok­sa­nen d’écrire tou­jours le même livre, soit de sombres his­toires de fa­mille per­met­tant d’ex­plo­rer le trouble pas­sé es­to­nien, suc­ces­si­ve­ment sous do­mi­na­tion so­vié­tique, puis na­zie, puis so­vié­tique à nou­veau. Cette fois, ses dé­trac­teurs risquent d’être dé­rou­tés. Avec « Nor­ma », la ro­man­cière fin­lan­daise livre un drame fa­mi­lial ré­so­lu­ment an­cré dans le pré­sent, avec des soup­çons de réa­lisme ma­gique. La mèche qui frise, les pointes qui re­biquent, les ra­cines qui tirent : chez Nor­ma Ross, les émo­tions se ma­ni­festent par les che­veux, qui, par ailleurs, poussent de plu­sieurs mètres par jour. La jeune femme est, en outre, ca­pable de dé­tec­ter à tra­vers la che­ve­lure des autres leur ali­men­ta­tion, leurs hob­bies, leurs ma­la­dies et leur pro­bable date de dé­cès. Quand Ani­ta, sa mère et unique confi­dente, est re­trou­vée morte sur les rails du mé­tro de Hel­sin­ki, Nor­ma re­fuse de croire au sui­cide et dé­cide d’en­quê­ter. Mais chez Ma­gi­coif­fure, le der­nier lieu de tra­vail de sa mère, on s’in­ter­roge plu­tôt sur la pro­ve­nance des ex­ten­sions pré­ten­dues « ukrai­niennes » qu’elle four­nis­sait et dont toutes les clientes raf­folent. L’au­teur elle-même est do­tée d’une im­pres­sion­nante cri­nière de dreads mul­ti­co­lores. Dans « Nor­ma », son écri­ture se fait par­fois pré­cise, par­fois poé­tique, mais tou­jours avec une cer­taine ur­gence qui donne en­vie de connaître le dé­noue­ment. Elle pour­rait rap­pro­cher son hé­roïne de Rai­ponce, mais pré­fère re­tra­cer une his­toire cultu­relle du che­veu féminin à tra­vers quelques beau­tés hir­sutes ayant vrai­ment exis­té : les sept soeurs Su­ther­land, qui ven­dirent leurs ta­lents à l’in­dus­trie du cirque, ou la fas­ci­nante Eli­za­beth Sid­dal, dont les abon­dantes boucles rousses au­raient conti­nué de pous­ser jusque dans le cer­cueil. « Nor­ma » est un tou­chant por­trait d’une mar­gi­nale qui es­saie d’échap­per à son des­tin de bête de foire, dou­blé d’une cri­tique so­ciale vi­sant à dé­non­cer l’ex­ploi­ta­tion com­mer­ciale du corps des femmes, de l’uté­rus aux che­veux, « et les hommes qui conti­nuent d’em­po­cher les bénéfices ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.