Ba­din­ter, Pel­loux et Cohn-Ben­dit volent au se­cours de Méa­del

L'Obs - - LE TÉLÉPHONE ROUGE - SERGE RAFFY

L’an­cienne se­cré­taire d’Etat de Fran­çois Hol­lande char­gée de l’Aide aux vic­times, Ju­liette Méa­del (pho­to), can­di­date du PS dans la 10e cir­cons­crip­tion de Seine-et-Marne, vient de re­ce­voir le pré­cieux sou­tien de per­son­na­li­tés comme Ro­bert Ba­din­ter, l’an­cien garde des Sceaux, Pa­trick Pel­loux, mé­de­cin ur­gen­tiste, et Da­niel Cohn-Ben­dit.

Ce der­nier, proche d’Em­ma­nuel Ma­cron, n’a pas très bien com­pris pour­quoi la di­rec­tion d’En Marche ! a pré­sen­té une can­di­date contre Ju­liette Méa­del qui avait pour­tant ap­pe­lé à vo­ter Ma­cron dès le pre­mier tour de la pré­si­den­tielle alors qu’elle était en­core au gou­ver­ne­ment. « Da­ny » a ten­té de convaincre ses amis de la di­rec­tion du mou­ve­ment de lais­ser le champ libre à l’an­cienne porte-pa­role du PS. En vain. Mo­tif : cette der­nière n’a pas vou­lu e acer le poing et la rose sur ses a ches de cam­pagne. « Il faut ai­der Ju­liette, sou­tient l’an­cien lea­der éco­lo­giste. Elle in­carne une cu­rio­si­té po­li­tique qui manque à beau­coup de so­cia­listes et, sur­tout, elle peut jouer un rôle im­por­tant dans la pro­chaine As­sem­blée. » Ser­vir de pas­se­relle entre la ma­jo­ri­té pré­si­den­tielle et un PS pas en­core ac­quis aux pro­jets du chef de l’Etat ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.