Ri­chard Fer­rand

L'Obs - - LE TÉLÉPHONE ROUGE -

Le mi­nistre de la Co­hé­sion des ter­ri­toires se voit re­pro­cher un mon­tage im­mo­bi­lier et l’em­ploi de son fils comme col­la­bo­ra­teur par­le­men­taire.

« Ri­chard Fer­rand a agi en par­faite confor­mi­té avec les man­dats te­nus par le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. » RÉ­MI SALAÜN, pré­sident des Mu­tuelles de Bre­tagne.

« Les élec­teurs de la cir­cons­crip­tion dans la­quelle Ri­chard Fer­rand se pré­sente pour­ront dire si, comme moi, ils ont confiance en lui, et ce se­ra le juge de paix, ce­lui que per­sonne ne peut dé­pas­ser en dé­mo­cra­tie. » ÉDOUARD PHI­LIPPE, Pre­mier mi­nistre.

« Il doit évi­dem­ment dé­mis­sion­ner. Il doit prendre en compte le fait que cette si­tua­tion est in­te­nable, on passe plus de temps à dis­cu­ter de ça que de la ré­forme du Code du Tra­vail. » JEAN CH­RIS­TOPHE CAM­BA­DÉ­LIS, pre­mier se­cré­taire du PS.

« Jour après jour, il y a de nou­velles ré­vé­la­tions. Il doit y avoir une en­quête pré­li­mi­naire pour faire la lu­mière sur cette af­faire. » FRAN­ÇOIS BA­ROIN, chef de file de la cam­pagne LR.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.