LES ÉCOLES DE LA FRA­TER­NI­TÉ DANS LE VI­SEUR DE L’ÉDU­CA­TION NA­TIO­NALE

L'Obs - - GRANDS FORMATS - D. B.

De­puis que le mi­nis­tère de l’Edu­ca­tion na­tio­nale, sous la hou­lette de Na­jat Val­laud-Bel­ka­cem, a dé­ci­dé d’al­ler re­gar­der de plus près les éta­blis­se­ments hors con­trat, les écoles ca­tho­liques tra­di­tio­na­listes sont pas­sées au crible. « L’Obs » a pu consul­ter une di­zaine de rap­ports d’ins­pec­tion da­tant de ces deux der­nières an­nées. Ils montrent que rien n’a vrai­ment chan­gé dans ces éta­blis­se­ments im­plan­tés pour la plu­part en pleine cam­pagne, et fonc­tion­nant en to­tale au­tar­cie, puisque les en­fants sco­la­ri­sés y sont sou­vent pen­sion­naires. Cinq in­jonc­tions de mise en de­meure ont dé­jà été trans­mises au par­quet, ce qui re­vient à un avis de fer­me­ture. Ces quinze der­nières an­nées, les tra­di­tio­na­listes ont mul­ti­plié le nombre de leurs éta­blis­se­ments, qui ac­cueillent plu­sieurs mil­liers d’en­fants. « Avant, ces in­té­gristes étaient mar­gi­naux. Au­jourd’hui, leur dis­cours iden­ti­taire, très ré­ac, est en phase avec un cer­tain air du temps. Ce­la les conforte », constate un bon connais­seur du dos­sier à l’Edu­ca­tion na­tio­nale, qui s’in­quiète de ce « ter­reau pro­pice aux en­doc­tri­ne­ments » dé­non­cé par une ins­pec­trice. Dans cette école en Bre­tagne, les cours ex­pliquent que « le ju­daïsme est ré­prou­vé de­puis la mort de Notre Sei­gneur » et fus­tigent les « sectes juives » qui ré­gnaient au mo­ment de la « ve­nue de Notre Sei­gneur ». Ils cri­tiquent aus­si le Co­ran, qui veut « rui­ner le dogme du chris­tia­nisme », et ex­pliquent que « la ci­vi­li­sa­tion mu­sul­mane est sté­rile ». Autre da­da des écoles de la Fra­ter­ni­té : Pé­tain. Dans cet éta­blis­se­ment des Yve­lines, on ap­prend que le ma­ré­chal a « sau­vé la France », tan­dis que « les in­grats ont fui en An­gle­terre ». Ailleurs – un pen­sion­nat près d’An­gers –, les ga­mins font l’apo­lo­gie de la peine de mort dans leurs co­pies de fran­çais, dis­sertent sur Bra­sillach ou Maur­ras, ânonnent en his­toire que la « Dé­cla­ra­tion uni­ver­selle des droits de l’homme » est une « im­pos­ture d’es­sence sa­ta­nique ». Dé­plorent le « gé­no­cide » ven­déen, puisque « la Ré­vo­lu­tion n’est pas seule­ment l’au­teur du pre­mier gé­no­cide des temps mo­dernes, mais elle est aus­si res­pon­sable de tous les gé­no­cides qui suivent ». En « édu­ca­tion ci­vique », on ap­prend à « re­con­naître la race blanche ». Ex­trait d’une co­pie no­tée 18 sur 20 : « Ce que je trouve bi­zarre, c’est d’être mé­lan­gé à une po­pu­la­tion mul­ti­na­tio­nale, d’avoir toutes les cultures, sauf la fran­çaise, car elle dis­pa­raît. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.