Les lun­dis de Del­feil de Ton – Les mots croi­sés

Où l’on voit le bien lut­ter contre le mal et qui va ga­gner, c’est le sus­pense

L'Obs - - SOMMAIRE - D.D.T.

Mort de Si­mone Veil. Les quo­ti­diens pu­blient des pho­tos de 1974, sous Gis­card d’Es­taing, lors­qu’elle est en­trée au gou­ver­ne­ment Chi­rac. On est en juin. Elle a 46 ans, pa­raît jeu­nette dans sa te­nue claire, dé­jà on com­prend qu’elle ait plu. Chi­rac, lui, des ans, il en a 41. Il a fait d’elle son mi­nistre de la San­té. Dy­na­misme, dy­na­misme. Confé­rence de presse pour mettre en selle la pe­tite nou­velle. Ils sont as­sis der­rière une table, côte à côte. La confé­rence va com­men­cer. Il faut être dé­ten­du. Le mi­nistre de la San­té porte une ci­ga­rette à ses lèvres et le chef du gou­ver­ne­ment lui o re du feu. Scène im­pen­sable au­jourd’hui. Sont au pou­voir les em­pê­cheurs en rond de se don­ner du plai­sir. Vous sa­vez quoi? Une autre pho­to. L’hi­ver est ve­nu. Notre hé­roïne na­tio­nale est sur les marches de l’Ely­sée, sor­tant d’un con­seil des mi­nistres. Elle porte un su­perbe manteau de four­rure. Nous avons connu cette époque-là. On vous ra­conte.

Les tra­di­tions ne se perdent pas toutes. Le pré­sident du Con­sis­toire is­raé­lite ap­pelle aux dons pour la construc­tion, à Pa­ris, du fu­tur Centre eu­ro­péen du Ju­daïsme. Le Con­sis­toire a vu grand : 5 000 mètres car­rés de sur­face sur un ter­rain qui en fait lui-même 1650. La sy­na­gogue, à l’in­té­rieur, o ri­ra 600 places. Dont 200 pour les femmes, est-il pré­ci­sé. Les­quelles iront en mez­za­nine. Une ques­tion vient à l’es­prit : si, un beau jour de fête, ce sont 400 femmes qui se pré­sentent pour les 600 places et, di­sons, 200 hommes. Le Créa­teur ne veut pas que des femmes re­joignent les hommes au par­terre, mais Il ne veut pas non plus que les hommes montent en mez­za­nine. Dans Sa sa­gesse, Il a vou­lu deux sexes mais Il ne fa­ci­lite pas le pla­ce­ment.

Puisque nous par­lons re­li­gion. De­puis plus de deux siècles, en Grande-Bre­tagne, cler­gé de l’Eglise an­gli­cane et cler­gé de l’Eglise mé­tho­diste ne se cau­saient pas,s’ ana­thé­ma­ti­saient dans les cas ex­trêmes. Puis voi­là que les fi­dèles se sont faits rares. Les prêtres se font moins nom­breux. Quand on a be­soin d’eux, on ne les trouve pas tou­jours. Les bre­bis res­te­ront-elles sans ber­gers? Sy­nodes des deux Eglises de se ren­con­trer, et voi­ci qu’une en­tente est sur le point d’abou­tir à des par­tages de ter­ri­toires, à des échanges de ser­vices. Vaut-il pas mieux, c’est un exemple, par­tir pour le Ciel avec la bé­né­dic­tion d’un ec­clé­sias­tique, ne fût-il pas exac­te­ment le bon, plu­tôt que d’être lais­sé seul en face de Sa­tan ? Ne fer­mons pas notre porte, après tout nous ne sommes pas des chiites aban­don­nés à des sun­nites. Ni des sun­nites li­vrés aux chiites. Les­quels sun­nites et chiites ga­gne­raient à y voir ma­tière à ré­flexion mais, pour ça, il fau­dra sans doute que leur fer­veur re­li­gieuse se di­lue dans le siècle, à l’ins­tar de celle des rou­mis. Prions pour eux, mes frères, prions.

Quoi? pen­se­ront les âmes crain­tives, sans re­li­gion in­flexible le pé­ché va en­va­hir le monde. Crainte vaine. Une so­cié­té, même la plus ma­té­ria­liste, peut veiller à la ver­tu. Voyez la Chine où il est dé­sor­mais in­ter­dit, sur les vi­déos en ligne, de par­ler d’adul­tère ou d’ho­mo­sexua­li­té. Le Par­ti, et ses chefs éclai­rés, dressent un rem­part de­vant ces spec­tacles qui ap­pel­le­raient à d’autres bon­heurs que l’en­ri­chis­se­ment de tous et de cha­cun. Ne voit-on point, ici, en Oc­ci­dent, les fu­meurs des deux sexes contraints de re­non­cer en pu­blic à leur vice? N’y voit-on point les femmes, d’el­les­mêmes, re­non­cer à por­ter dans les rues leurs four­rures ? Pour­tant, il y a qua­rante ans en­core, on a vu plus haut… La Chine et ses per­vers dé­mo­crates : Xi Jin­ping, à Hong-Kong, la se­maine der­nière, ve­nu ar­mer son pou­voir, a su les conte­nir der­rière les nobles bar­rières de la dia­lec­tique et celles plus pro­saïques, im­pos­sibles à fran­chir ni dé­pla­cer, conte­nant cha­cune, dans ses flancs en plas­tique, jus­qu’à 2 tonnes d’eau, soit 2000 ki­los.

Sont au pou­voir les em­pê­cheurs en rond de se don­ner du plai­sir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.