La mode pour tous par So­phie Fon­ta­nel

L'Obs - - SOMMAIRE -

Es­sayons ici de rendre une idée ex­tra­or­di­naire pen­dant les dé­fi­lés homme à Pa­ris. Vous êtes jour­na­liste de mode. Vous êtes bla­sé. Vous al­lez de show en show, vous en­trez, vous pre­nez place, met­tons au pre­mier rang si vous avez de la chance, et vous re­gar­dez pas­ser des mo­dèles (man­ne­quins) et des mo­dèles (vê­te­ments) en si­lence, sans bou­ger, par­fois en gar­dant pour vous ce que vous pen­sez vrai­ment. Voi­là, c’est comme ça. Et puis sou­dain, là, vous al­lez chez Acne Stu­dios. La pré­sen­ta­tion est à la fac de Jus­sieu. OK. Vous ar­ri­vez, on vous fait pas­ser par une pe­tite en­trée (pour­quoi pas la grande ?), on vous fait tra­ver­ser les cou­lisses (pour­quoi ce bor­del ? parce que c’est une fac ?), et sou­dain vous ar­ri­vez de­vant un type qui, d’un bras doux mais dé­ter­mi­né, vous barre le pas­sage. Il a de gros écou­teurs sur la tête, il at­tend des ordres dans son casque. Et en­core sou­dain, il vous dit : « Go ! » et vous li­bère le pas­sage. Il y a sas, vous pas­sez dedans. Et là, vous réa­li­sez que vous êtes sur le po­dium, en train de mar­cher, et vous réa­li­sez que les mo­dèles, eux, sont as­sis au pre­mier rang et vous re­gardent. Bien ma­lin qui sait ce à quoi ils pensent, ce qu’ils pensent du show, et s’ils pensent vrai­ment. Ils sont vous, et vous êtes eux. Ils jouent beau­coup mieux votre rôle que vous ne jouez le leur. Vous, vous ne sa­vez pas mar­cher et en plus vous vous êtes ar­rê­té pour faire des pho­tos. La pro­chaine fois, pour par­faire l’ex­pé­rience, fau­dra (ou fau­drait) bien vous pré­ci­ser que vous ne de­vez pas vous ar­rê­ter avant la fin du po­dium. Mais l’ex­pé­rience est sen­sa­tion­nelle. C’est digne d’une bien­nale d’art, c’est in­tel­li­gent, noble, amu­sant et ef­fi­cace. Quel­qu’un fait re­mar­quer de fa­çon per­ti­nente que les mo­dèles ne sou­rient pas et que ce­la, donc, ne change pas. Mais ils sou­rient en dedans. At­ten­dez, ils sou­rient comme chaque fois qu’on donne un sens aux choses. Ce­rise sur le gâ­teau : les ha­bits, eux aus­si, sont des mer­veilles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.