LE CRAWL, NAGE MONDIALISÉE

L'Obs - - PASSÉ / PRÉSENT -

Au siècle, on ne nage en Eu­rope que la brasse. En 1844, des Amé­rin­diens font sen­sa­tion à Londres en se pro­pul­sant grâce à d’éton­nants mou­ve­ments de mou­li­net. Cette fa­çon de se mou­voir, ju­gée « non eu­ro­péenne », est pros­crite. Dans les an­nées 1870, le Bri­tan­nique Trud­gen l’adapte : il com­bine des mou­ve­ments tour­nants avec les bras, et des ci­seaux avec les jambes. C’est le « Trud­gen stroke ». Au dé­but du xxe, deux Aus­tra­liens l’amé­liorent, après avoir ob­ser­vé la tech­nique d’un na­tif des îles Sa­lo­mon. Des Ja­po­nais, en­fin, dans les an­nées 1920, ont l’idée de pla­cer la tête sous l’eau dans le pro­lon­ge­ment du corps pour ga­gner en vi­tesse. Le crawl, nage la plus pra­ti­quée en com­pé­ti­tion, est né.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.