La ré­vé­la­tion Na­huel

L'Obs - - Critiques - NI­CO­LAS SCHALLER

Le coeur queer de « 120 Bat­te­ments par mi­nute » (en salles le 23 août), le film de Robin Cam­pillo sur le mou­ve­ment Act Up au­quel, à Cannes, tout le monde pro­met­tait la palme, sauf le ju­ry (qui lui a re­mis le grand prix), c’est lui. Sean, le per­son­nage qu’in­ter­prète Na­huel Pe­rez Bis­cayart, est li­bre­ment ins­pi­ré de Cleews Vel­lay, pré­sident vi­ru­lent d’Act Up de 1992 à 1994, qui po­li­ti­sa jus­qu’à ses cendres, dé­ver­sées sur les par­ti­ci­pants d’un congrès d’as­su­reurs. L’oc­ca­sion pour ce co­mé­dien ar­gen­tin, vu chez Be­noit Jac­quot et Re­bec­ca Zlo­tows­ki, d’écla­ter au grand jour dans ce beau film sur les ver­tus du col­lec­tif. 2017 est son an­née puis­qu’il tient aus­si le pre­mier rôle d’« Au re­voir là-haut », adap­ta­tion par Al­bert Du­pon­tel du ro­man de Pierre Le­maitre (en salles le 25 oc­tobre). Ren­dez-vous aux pro­chains Cé­sar.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.